Par quel sortilège Xiaomi fait-il trembler les géants Apple et Samsung ?

Il y a quelques années à peine, Xiaomi était encore une petite startup chinoise qui faisait parler d’elle en produisant des smartphones à prix plancher. Aujourd’hui, la marque est devenue le numéro 2 sur ce secteur devant Apple tout en étant une marque leader dans le domaine de l’électroménager dans son pays ! Comment diable ont-ils réussi un tel exploit ? Voyons ensemble les raisons de ce succès fulgurant.

De l’origine simple studio de développement d’application Android, Xiaomi a su progressivement s’imposer sur le marché des smartphones en proposant des appareils de haute qualité à des prix très compétitifs. La marque s’est rapidement fait un nom et a attiré l’attention du grand public. Ensuite, Xiaomi a su tirer parti de la popularité croissante du système d’exploitation Android en proposant une gamme complète de produits utilisant cet OS, allant des objets connectés aux télévisions intelligentes en passant par les brosses à dents ou les aspirateurs-robots.

Si en France, la firme se cantonne aux smartphones, aux trottinettes, à quelques caméras pour la maison, aux montres connectées ou aux sèche-cheveux, c’est une tout autre histoire en Chine ou la firme est présente dans des dizaines de secteurs, y compris en tant qu’opérateur de forfait mobile. Bien sûr, les sites marchands chinois font la part belle aux produits Xiaomi et même si la firme ne vend pas officiellement de brosses à dents en France, les consommateurs français sont de plus en plus habitués à la marque.

xiaomi
Aspirateurs, pèse-personnes, brosses à dents, tournevis, pompes à air, trottinettes, Hifi, drones, domotique, climatisation, bagagerie, petit-électroménager, téléviseurs, PC… En Chine, Xiaomi achète des marques à la pelle pour les intégrer à leur galaxie de produits.

Une présence très récente sur le vieux continent

C’est une incroyable progression pour une entreprise chinoise créée à Pékin en 2010 ! Xiaomi s’est fait une réputation grâce à l’excellent rapport qualité-prix de ses produits. En effet, la firme propose des appareils aux caractéristiques techniques très intéressantes pour des prix très compétitifs. Son autre secret ? La production de masse. En produisant en grande quantité, Xiaomi parvient à réduire ses coûts de production et proposer des appareils à très bas coût. La marque chinoise n’a pas cherché à faire les choses différemment sur le vieux continent et a misé sur une offre très compétitive pour séduire les consommateurs européens. Présente sur le marché français depuis seulement 2018, la firme a maintenant pignon sur rue.

Xiaomi est une marque innovante. En 2019 – avant l’ère des poinçons sur les écrans – la marque lance le Xiaomi Mi MIX 3, un smartphone haut de gamme avec un écran qui coulisse vers le bas pour laisser apparaître les capteurs photos frontaux.

Une production de masse

Son autre force sur le marché des smartphones réside dans sa capacité à s’attaquer à tous les segments. C’est un des rares constructeurs à proposer des appareils Android de 100 € à plus de 1000 €. La firme occupe le terrain, quitte à se concurrencer elle-même. Outre ses appareils haut de gamme « Mi » – qui ont perdu ce nom pour s’appeler directement par un chiffre (Xiaomi 12 au lieu de Xiaomi Mi 12) – la firme chinoise commercialise ses POCO et ses Redmi à prix ultra compétitif. Des appareils avec des caractéristiques qui sont normalement l’apanage de modèles plus onéreux. Ces deux marques – distinctes de Xiaomi sur le marché chinois, mais faisant partie de la même entité en France – ont su séduire les consommateurs européens avec un rapport qualité-prix imbattable. Et même si les fiches techniques se ressemblent, Xiaomi est gagnant. Après tout, si un consommateur choisi un POCO plutôt qu’un Redmi, c’est la maison mère qui rafle la mise !

POCO enfonce le clou

poco
Alors qu’il s’agit d’une marque à part en Asie, Redmi est une gamme de smartphones qui va de l’entrée de gamme au milieu de gamme avec un rapport qualité-prix très intéressant. La société chinoise propose des appareils encore plus accessibles avec sa firme POCO qui tire les prix vers le bas et qui a phagocyté le segment des 200-300 €. Si vous connaissez le marché, vous savez qu’à ce prix, il vaut mieux prendre un Xiaomi qu’un Samsung. Le coréen s’en sort encore grâce à sa réputation et aux contrats qu’il signe avec les opérateurs. Pour combien de temps encore ?

fold
Xiaomi est aussi présent sur le marché des téléphones pliants. Si son premier MIX Fold n’a pas mis le pied en Europe, la seconde version pourrait ben faire de l’ombre au Galaxy Z Fold4 de Samsung…

Laisser un commentaire