Application Wish : le Conseil Constitutionnel confirme le bannissement de l’appli

Liberté d’expression, liberté d’entreprendre. Wish a tout essayé. Déboutée par le tribunal administratif de Paris, la société a tenté sa chance devant le Conseil constitutionnel, en vain. Non seulement le site reste inaccessible en France, mais l’application est bannie des magasins d’applications…

Wish est un site américain qui propose des articles de pauvre qualité, la plupart du temps fabriqué en Chine. Rien de répréhensible jusque là sauf que Wish pratique aussi la publicité mensongère et la contrefaçon. Cerise sur le gâteau, la DGCCRF a épinglé le site sur de nombreux cas où les normes européennes ne sont pas respectées sur certains objets : appareils électroniques dangereux, jouets inflammables, etc. Wish est même devenu une expression connue : « T’es la version Wish de Rihana ! » ou « Elle est sympa ta veste Wish ». En novembre 2021, le gouvernement désindexe le site de l’Internet français en demandant aux moteurs de recherche « d’oublier » le site. Le Google Play Store et l’App Store d’Apple retirent aussi l’appli de leur magasin.

Exemple de publicité mensongère
Un exemple de publicité mensongère sur le site Wish…

Wish tente un coup de poker

Wish contre-attaque auprès du tribunal administratif de Paris puis devant le Conseil constitutionnel. Par deux fois, le magasin en ligne a été débouté. Wish a tenté de plaider la liberté d’expression et la liberté d’entreprendre. Les juges n’ont pas été réceptifs : la ficelle est trop grosse. Quel est le rapport avec la liberté d’expression ? Quant à la liberté d’entreprendre, Wish devrait savoir qu’on ne plaisante pas avec les contrefaçons au pays de LVMH… Notez que le site n’est pas bloqué comme peut l’être un YggTorrent. Donc proposer La Grande Vadrouille en téléchargement est donc plus grave que de brûler des nourrissons au troisième degré…

Wish c'est pas terrible
Tout à l’air vachement cool et pas cher ! C’est normal : ce sont des photos mensongères et des contrefaçons…

 


Laisser un commentaire