Transit : l’appli maligne qui facilite les transports et protège vos données

Vous avez besoin de trouver la manière la plus simple d’aller d’un point A à un point B ? Transit est là pour vous montrer le chemin !

Nous sommes très nombreux à avoir cette étrange manie de vouloir aller parfois d’un point A à un point B sans connaître le meilleur moyen d’arriver à nos fins. Nomades urbains, nous pourrions même être tentés par l’utilisation de Google Maps mais nous en serions bien mal récompensés. Trackés à chacun de nos pas, nous serions dans le viseur de l’ogre américain qui analyserait notre trajet pour mieux nous cibler publicitairement. On vous rappelle qu’au départ, nous voulions juste innocemment nous déplacer. Si on ne remet pas ici en doute l’efficacité de l’appli, c’est plutôt les à-côtés qui nous gênent, comme souvent avec les papas de YouTube qui gâchent la maestria de leurs créations par une vision un peu trop mercantile de nos données. Nous vous proposons donc aujourd’hui de mettre un coup de projecteur sur Transit, une alternative plus légère et moins intrusive.

Transit : prêt pour le grand voyage

Transit est une application développée par la société du même nom basée à Montréal au Canada. Il est de notre devoir de lever le voile dès le départ sur une réalité : cette appli n’est pas un GPS mondial ! Ne lui demandez pas la route pour aller de Bordeaux à Lyon, ce n’est pas sa fonction. Elle, elle se spécialise sur les voyages urbains de plus de 300 villes dans le monde, dont 40 en France. La liste va de grandes cités comme Paris, Lyon ou Bordeaux, à d’autres plus modestes comme Vannes ou Arles. L’application vous permet donc de calculer votre trajet dans la ville en vous proposant en priorité les services de mobilités comme les bus, les tramways, les métros ainsi que les vélos ou trottinettes en libre-service.

L’interface est très claire et vous pouvez même suivre en temps réel sur la carte le transport que vous devrez prendre. Cela peut vous permettre de vraiment arriver à l’arrêt au meilleur moment et même de courir si vous voyez que vous pourriez le louper en marchant. Vous aurez même parfois des informations sur l’affluence dans le transport que vous allez prendre, données par d’autres utilisateurs de Transit présents dans ce dernier. Une bonne nouvelle pour les agoraphobes.

Une fois le trajet commencé, Transit vous prend par la main et vous prévient même du moment où vous devrez descendre. Une bonne initiative pour ceux qui pourraient avoir peur de se perdre dans une ville qu’ils ne connaissent pas bien. L’appli vous donnera également des informations sur les perturbations du réseau. Et si vous préférez prendre un VTC, vous aurez des propositions directement dans l’appli venant de Heetch, Uber et autres.

La voie royale

Transit peut très bien s’utiliser sous sa forme gratuite et rien ne vous obligera vraiment à passer à la caisse. Il existe toutefois une version payante, dite « Royale ». Un abonnement est proposé au mois pour 2,99€, ou à l’année pour 17,99€. Pour ce prix-là, vous aurez accès à une appli gorgée de fonctionnalités. Plus de lignes apparaissant sur la carte, d’horaires de passage, de trajets affichés dans les résultats de recherche sont parmi les changements les plus importants. Vous déverrouillerez également plus d’éléments cosmétiques avec 250 icônes et couleurs différentes pour personnaliser l’application à votre image. Vous aurez même une couronne qui apparaîtra sur votre avatar.

La compagnie rappelle qu’elle a fait ce choix économique pour justement ne pas avoir à passer par la présence de publicités ou la vente de données personnelles. Transit a déjà séduit plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde et ce n’est pas pour rien. Notez que l’appli est aussi disponible sur iOS


Laisser un commentaire