Test du Xiaomi 12 : chauffe Marcel !

Compact, mignon et agréable au toucher, le Xiaomi 12 est aussi léger comme une plume. Ne vous fiez pas à ses apparences, il s’agit d’un smartphone très puissant embarquant la dernière puce de chez Qualcomm…

Le Xiaomi 12 est une version plus modeste et plus compacte du Xiaomi 12 Pro sorti au même moment. Joli avec des formes arrondies et une bonne prise en main, l’appareil affiche de belles finitions et, même s’il est un peu glissant, il ne laisse pas de traces de doigts au dos. Avec sa petite taille et ses 180 grammes sur la balance, il ne paye pas de mine, mais il est répond pourtant au standard Gorilla Glass Victus. Le Xiaomi 12 n’est pas étanche, ne comporte pas de prise jack, mais propose deux bons haut-parleurs Harman Kardon et un émetteur infrarouge pour transformer son appareil en télécommande universelle. Sorti en mai dernier au prix de 899 € pour la version 8 Go + 250 Go, on le trouve maintenant à un prix bien plus raisonnable d’autant que son successeur le Xiaomi 12T vient d’être lancé. Comptez 650 € si vous désirez acquérir la bête…

Un écran et des performances au top

Alors que le Xiaomi 12 Pro propose une dalle LTPO avec une définition QHD+, il faudra ici se contenter d’une très bonne technologie AMOLED en Full HD+ 2400 x 1080 pixels. Le rafraîchissement de 120 Hz maximum permet un défilement fluide, mais on regrettera l’absence d’adaptativité. C’est 60 ou 120 Hz : rien en dessous ou entre les deux. Comme souvent avec Xiaomi, la dalle n’est pas calibrée au mieux en sortie d’usine : il faudra faire un tour dans les réglages pour parfaire l’expérience. De ce côté, pas de problème : entre les réglages présélectionnés et le paramétrage « à la carte », vous allez forcément trouver votre bonheur. L’écran est comme souvent excellent chez Xiaomi. Nous aurions peut-être aimé une luminosité maximale plus puissante, mais c’est vraiment pour chipoter…

Comme tous les smartphones de 2022, le Xiaomi 12 embarque la Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm. Un SoC décevant qui n’apporte pas grand-chose de plus par rapport au Snapdragon 888 de 2021, mais qui équipe 98 % des smartphones haut de gamme du moment. Avec 8 Go de RAM LPDDR5, le Xiaomi 12 s’en sort dans tous les domaines et se paye même le luxe d’être aussi puissant que la version Pro. Le problème c’est qu’avec sa puce et une taille réduite, l’appareil chauffe fort et rapidement. Alors que la chaleur apparaît sur des applications généralement gourmandes (jeu, prise de vidéo 4K, etc.), ici il suffit d’un rien pour l’enflammer… Dommage.

Il se balade en photo !

Côté photo, le Xiaomi 12 régale. Son module principal Sony de 50 mégapixels (f/1,9 – 24 mm) fait des merveilles avec un bon contraste, du piqué et moins de traitement que d’habitude. Avec une bonne lumière, les clichés sont excellents. Lorsque la lumière est moins bonne, on peut compter sur l’IA pour corriger le tir, mais on assiste alors à des résultats différents sur la même scène. Il ne faudra pas hésiter à prendre plusieurs clichés pour en avoir un qui se démarque. Rien de grave cependant. De nuit, par contre le lissage est présent. Cela permet évidemment de supprimer le bruit. Entre chien et loup l’appareil délivre de très bons clichés. Il est très à l’aise avec les lumières artificielles. Le mode 50 mégapixels est intéressant, mais uniquement avec de bonnes conditions lumineuses : les photos sont plus précises, mais les couleurs sont légèrement plus ternes. Pas de téléobjectif sur ce Xiaomi 12, mais un module macro très dispensable. L’ultra grand-angle de 13 MP fait le job. On évitera de l’utiliser en mode nuit sans éclairage annexe, mais pour le reste, c’est propre. Le mode portrait s’en sort bien, même s’il n’est pas aussi bon que celui du Pixel 6 par exemple. Enfin, les selfies sont réussis avec une bonne exposition et un détourage des visages très correct.

L’autonomie : un « deal breaker »

Grosse déception sur l’autonomie. Avec ses 4500 mAh, le Xiaomi 12 peine à tenir la journée en utilisation mixte. Même avec l’écran réglé en 60 Hz, il faudra bien faire attention à ne pas se retrouver en rade. La charge rapide 67 W n’arrive pas à faire oublier ce défaut. Il fait même moins bien que le Samsung Galaxy S22 que nous avions déjà trouvé « limite ». C’est vraiment un « deal breaker » pour nous même s’il fait le plein en 44 minutes (12 minutes pour passer de 4 % à 40%). Bien sûr, le chargeur est intégré dans la boîte. Cela semble évident, mais ça le sera de moins en moins. Notez qu’il est compatible avec la charge sans fil 50 W et qu’il propose aussi une charge inversée. Pas très malin d’intégrer cette fonctionnalité dans un smartphone peu endurant, mais bon…

Notre verdict :

Très sympa sur le papier avec un design réussi, une très bonne partie photo et un écran qui ne dépareille pas, le Xiaomi 12 souffre de deux problèmes. Il chauffe plus qu’un Pixel 6 et son autonomie n’est pas à la hauteur. La charge rapide ne peut pas faire oublier cette carence. Il faudra bien regarder sa jauge en fin de journée pour ne pas se retrouver à plat. En 2022 c’est très problématique. Son successeur qui vient de sortir, le Xiaomi 12T, semble souffrir du même mal…

Tests prises de vue

Caractéristiques techniques du Xiaomi 12

► Dimensions :
Hauteur : 152,7 mm
Largeur : 70 mm
Epaisseur : 8,2 mm
► Écran : 6,28 pouces (16 cm) AMOLED 120 Hz
► Poids : 180 g
► Batterie : 4500 mAh (charge filaire 67 W, sans fil 50 W)
► OS : Android 12 + MIUI 13
► Mémoire : 8 Go de RAM LPDDR5 + 128 Go UFS 3.1 (ou 8+256 et 12+256)
► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax (Wi-Fi 6E)
USB-C
Capteur d’empreinte digitale sous l’écran
Bluetooth 5.2
NFC
5G
nano SIM x2

► Processeur : Snapdragon 8 Gen 1 (8 cœurs 3 GHz max)
► GPU : Adreno 730
► Appareil photo : Capteur principal 50 mégapixels stabilisé (f/1.9), ultra grand-angle 13 MP (150° max – f/2.4), macro 5 MP (f/2.4) + un 32 MP (f/2.5) en frontal.
► Résolution : 419 DPI
► Définition : 2400 x 1080 pixels
► Vidéo : 4K à 60 fps ou en 8K à 24 fps
► Date de sortie : mai 2022
► Site : https://www.mi.com/fr/product/xiaomi-12/

  • 8/10
    Performance - 8/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 8/10
    Écran - 8/10
  • 8/10
    Photo - 8/10
  • 4/10
    Autonomie - 4/10
  • 6/10
    Qualité/Prix - 6/10
7.2/10

 

Les plus :

► Bonne capacité photo
► Très bel écran
► Design réussi

Les moins :

► Endurance aux fraises
► Pas de certification IP68
► Module macro inutile