Test du Samsung Galaxy S22 : plombé par son autonomie

Cette année encore, Samsung sort trois appareils dans sa gamme Premium avec les Galaxy S22, S22+ et S22 Ultra. C’est le premier de cette triplette qui nous intéresse ici. Un appareil plus compact que ses camarades avec énormément de qualités, mais qui pêche malheureusement par une autonomie en retrait…

Avec une taille réduite par rapport aux flagships concurrents, certains de nos confrères n’hésitent pas à qualifier le Samsung Galaxy S22 de « compact ». Certes, ce format est inhabituel par rapport au reste de la production, surtout sur ce segment. Sa diagonale de 6,1 pouces et ses dimensions (146 x 70,6 x 7,6 mm) rendent l’appareil très agréable en main. Il est aussi très réussi sur le plan esthétique avec un dos mat qui ne laisse pas de trace de doigts et un bloc photo élégant. Ce dernier ressort légèrement du dos, mais malgré cela, le S22 repose à plat grâce à ses bordures légèrement saillantes. Le S22 propose une certification IP68 censé lui donner la protection maximale contre l’eau et la poussière. L’intérieur de la boîte est bien triste : pas d’écouteurs et pas de chargeur. Pour 859 €, ça pique un peu… Terminons les présentations en évoquant la surcouche One UI 4 apposée sur Android 12. Une des meilleures du moment.

Écran et performances au top : ça commence bien…

L’écran plat du Galaxy S22 mesure donc 6,1 pouces (15,5 cm) avec une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels (425 DPI). La dalle LTPS propose un rafraîchissement variable de 48 à 120 Hz. Plutôt malin. Il n’y a aucun réglage à faire, la colorimétrie par défaut convient parfaitement. Il suffit de sortir l’appareil de sa boîte et de profiter de son écran magnifique. Clairement un des points forts de l’appareil.

Côté performance, le S22 embarque un SoC Exynos 2200 adossé à 8 Go de RAM. Même si les fous de benchmarking vous expliqueront que la puce coréenne est loin derrière le Snapdragon 8 Gen 1, dans la pratique cela ne se ressent pas du tout. L’appareil répond à toutes les sollicitations. Il est aussi très à l’aise en jeu. Ajoutons que l’Exynos 2200 est compatible avec les titres qui proposeront une gestion dynamique de lumière (ray tracing). Seul point noir : l’appareil chauffe rapidement lorsqu’il monte en régime. C’est un peu dérangeant, mais c’est aussi le cas du Google Pixel 6 par exemple.

Un trio de capteurs complet et de qualité

Côté photo, c’est très complet comme on peut s’en douter. Commençons par l’objectif principal stabilisé de 50 MP comprenant une ouverture f/1.8. Comme d’habitude, Samsung force un peu le traitement pour proposer des clichés pleins de « peps ». Si l’appareil prend des libertés avec les couleurs, ce n’est jamais « trop ». Lorsque la lumière est bonne, le S22 est au même niveau que le Xiaomi 12 ou que le Pixel 6. Même chose en intérieur ou quand la lumière manque, l’appareil ne déçoit jamais et en utilisant le mode 50 MP, il est possible de recadrer avec beaucoup d’aisance. Les fichiers sont très lourds, mais c’est un peu compréhensible. De nuit, c’est réussi même si certains de nos confrères n’ont pas été convaincus. Sans doute parce qu’ils comparent systématiquement avec le Pixel 6 qui est le meilleur dans cette catégorie.

En ce qui concerne l’ultra grand-angle (12 MP – f/2.2), l’appareil coréen s’en sort comme un chef en extérieur, mais lorsque la lumière vient à manquer la périphérie devient un peu plus approximative. C’est tout de même très acceptable. De nuit c’est plus délicat, mais c’est la même chose pour tous les smartphones. Les clichés sont exploitables à condition de compter sur une source lumineuse artificielle. C’est clairement un capteur intéressant, mais pour le prix de l’engin c’est un peu normal.

Le zoom optique x3 (f/2.4 – 70 mm) est excellent avec une bonne exposition, mais Samsung nous a habitué à ce résultat depuis longtemps. C’est le sans faute et c’est même très correct au-delà en mode « hybride » (jusqu’à x5). De nuit, c’est comme les copains : on prend le capteur principal et on zoom en mode numérique. C’est rarement bon, mais ça a le mérite d’exister.

Le capteur avant est satisfaisant. Sans plus. Enfin, le Galasy S22 filme en 8K à 24 fps ou en 4K à 60 fps. On compte un mode Pro intéressant et des petites astuces de montage sympas. C’est dommage que faire joujou avec ces fonctions ne fasse fondre votre batterie…

L’autonomie : un « deal breaker » pour nous

Attaquons les choses qui fâchent. Non seulement le Galaxy S22 est livré sans chargeur, mais l’appareil est limité à une puissance de 25 W. Une hérésie en 2022 pour un appareil à ce prix d’autant que le S22+ et le S22 Ultra proposent du 45 W. Il faut donc une heure pour faire le plein. Joie. Rappelons que les appareils d’entrée de gamme chez Xiaomi affichent du 33 W et que les flagships chinois culminent à 120 W. Mais bon, si un appareil tient la charge plus d’une journée, ce n’est pas très grave, hein ? Le problème c’est qu’en fonction de l’utilisation que vous faites de ce Galaxy S22, vous risquez d’avoir besoin de le brancher avant le coucher du soleil. La batterie de 3700 mAh est trop petite. Il faudra faire bien attention à votre jauge, car si vous tirez trop sur la corde, vous pourriez avoir des surprises. Si vous êtes du genre à regarder une série dans le train, écouter Spotify une fois sorti de la gare et vous repérer 30 minutes avec le GPS pour arriver à destination, votre barre va se prendre un sacré coup dans la musette. Une récente mise à jour a supposément corrigé le tir au mois d’avril, mais nous n’avons pas constaté une grosse différence. Cela dépend forcément de l’utilisation de chacun, car sur les forums, des utilisateurs ont remarqué une meilleure gestion de l’autonomie et une chauffe moindre. Soit, mais n’espérez pas terminer la journée si vous êtes un gros utilisateur.

Notre verdict :

Doué en photo, avec un look d’enfer et un écran magnifique, Samsung avait tout bon avec ce Galaxy S22 d’autant que ses dimensions presque compactes pouvaient jouer en sa faveur sur un marché saturé par les « planches à voile ». Déception, la charge rapide est absente et il faudra garder un œil sur sa jauge pour ne pas terminer la journée avec une brique dans la poche. Même si nous ne l’avons pas testé, le S22+ est d’après nos confrères un bien meilleur « deal ».

Les meilleurs prix du Samsung Galaxy S22

Tests prises de vue

Caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S22

► Dimensions :
Hauteur : 146 mm
Largeur : 70,6 mm
Epaisseur : 7,6 mm
► Ecran : AMOLED 6,1 pouces (15,5 cm)
► Poids : 167 g
► Batterie : 3700 mAh (charge 25 W – sans fil 15 W)
► OS : Android 12 + One UI 4
► Mémoire : 8 Go LPDDR5 + 128 ou 256 Go UFS 3.1
► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax
USB-C
Capteur d’empreinte digitale sous l’écran
Bluetooth 5.2
NFC
5G
Dual nano SIM

► Processeur : Exynos 2200 (8 cœurs – max 3 GHz)
► GPU : Xclipse 920
► Appareil photo : Capteur principal 50 mégapixels (f/1.8 – 24 mm OIS), ultra grand-angle 12 MP (f/2.2 – 13 mm), téléobjectif 10 MP (f/2.4 – 70 mm) + un 10 MP (f/2.2) en frontal.
► Résolution : 425 DPI
► Définition : 2340 x 1080 pixels
► Vidéo : 8K à 24 fps / 4K à 60 fps
► Date de sortie : février 2022
► Site : https://www.samsung.com/fr/smartphones/galaxy-s22/

Les meilleurs prix du Samsung Galaxy S22

Les notes du Samsung Galaxy S22 :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 9/10
    Écran - 9/10
  • 8/10
    Photo - 8/10
  • 4/10
    Autonomie - 4/10
  • 5/10
    Qualité/Prix - 5/10
7.3/10

  

Les plus :

► Un format « compact » qui nous plaît
► Écran au top
► Belle polyvalence en photographie

Les moins :

► Une charge 25 W complètement anachronique…
► …et une autonomie aux fraises


Laisser un commentaire