Test du OnePlus 10 Pro : Il ne lui manque pas grand-chose…

Le OnePlus 10 Pro est le fer de lance de la marque chinoise pour le premier semestre 2022. Un appareil qui frise les 1000 € se doit d’être quasi irréprochable. Nous verrons que malgré ses qualités indéniables et son look d’enfer, il manque encore un petit quelque chose à ce OnePlus 10 Pro pour en faire un incontournable sur ce segment.

OnePlus oblige, l’appareil est un vrai bonheur pour les yeux avec un dos en verre dépoli très agréable en main avec l’immense avantage de ne pas laisser de traces de gras de kebab au dos. L’îlot photo fait un peu « plaque à induction », mais les finitions sont impeccables. On a l’impression que l’appareil est constitué d’un seul bloc avec un pourtour en alu et un écran légèrement incurvé pour ne pas gêner les manipulations. Attention, il n’est pas destiné aux petites mains et il est légèrement glissant : même si l’écran est « Gorilla Glass Victus », ce serait ballot de le laisser tomber. On retrouve le petit interrupteur « slider » sur le côté, très pratique pour passer en silencieux ou en vibreur votre OnePlus sans passer par les menus. L’appareil résiste à l’eau, mais comme en 2020 avec le OnePlus 8 Pro, le fabricant n’a pas souhaité payer pour une certification. On se gardera donc de le plonger dans la bière.

Pas de prise jack, mais un bon son stéréo qui ne se démarque pas plus que ça. La bonne surprise c’est que dans la boîte on trouvera le bloc de recharge compatible avec l’engin, mais nous y reviendrons plus tard. Pas de slot microSD pour gonfler le stockage, il faudra donc se contenter des 128 ou des 256 Go de mémoire flash pour abriter les photos de vos chats. Côté OS, c’est un Android 12 (la version 13 devrait débouler dans les prochaines semaines sur ce modèle) avec la surcouche OxygenOS 12 qui ne se rend pas service en fusionnant petit à petit avec celle du cousin Oppo. Au niveau du prix, nous sommes sur les mêmes fourchettes que l’année dernière avec un 8+128 Go à 919 € et un 12+256 Go à 999 €. Bien sûr, comme cela fait 4 mois qu’il est sorti, on peut maintenant les toucher à environ 750 €, ce qui n’est quand même pas donné non plus.

Le meilleur écran du moment ?

Comme d’habitude chez OnePlus, l’écran est très soigné. Il affiche par défaut une définition de 2412 x 1080 pixels, mais on pourra passer au QHD+ (3216 x 1440) en faisant un tour dans les réglages. La dalle LTPO AMOLED de 6,7 pouces (17 cm) propose un rafraîchissement adaptatif jusqu’à 120 Hz. Grâce à OxygenOS, on pourra ajuster la colorimétrie comme bon nous semble et l’option Tonalités natures réglera en temps réel ce paramètre en fonction de l’éclairage. Le capteur de luminosité est très réactif. L’écran de ce OnePlus 10 Pro est clairement un de ses points forts.

En ce qui concerne la puissance de l’engin, c’est clairement le haut du panier en 2022 avec un Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 adossé à 8 ou 12 Go de RAM. C’est par contre le même souci qu’avec les autres appareils équipés de la même puce : ça chauffe un peu en utilisation prolongée et les performances ne surclassent pas la puce de l’année dernière (Snapdragon 888). On plafonne un peu chez Qualcomm, mais c’est le cas chez tous les concurrents équipés du même SoC.

Un ensemble photo complet, mais qui date de l’année dernière…

Sur ce segment, nous allons bien sûr trouver un ultra grand-angle et un téléobjectif en plus du module principal. Ce dernier est un Sony IMX789 de 48 mégapixels qui était déjà présent sur le OnePlus 9 Pro. L’objectif est très bon avec des couleurs bien respectées et pas trop de traitement logiciel, mais il s’agit du capteur de l’année dernière. Bref c’est bon, mais sans surprise. Notons que le mode nocturne est un peu plus « travaillé ». Les clichés sont de bonne facture, avec ou sans source lumineuse artificielle. Le mode 48 MP ajoute plus de détails à vos photos : nous vous conseillons d’utiliser cette option pour les clichés lumineux. Comme d’habitude, OnePlus propose pas mal de fonctionnalités « Pro » et un enregistrement en mode RAW plutôt performant.

Le module ultra grand-angle, le Samsung Isocell JN1 de 50 mégapixels capture par défaut en 12,5 mégapixels. Ici, nous n’avons pas vu de grosses différences entre les deux modes. Les clichés sont un peu ternes, mais avec très peu de distorsion. Cela se voit particulièrement dans les prises de vues en intérieur : c’est réussi, mais c’était déjà le cas l’année dernière. La seule nouveauté c’est ce mode avec un angle de vision à 150° qui fait un peu « fish eye » : rigolo.

Enfin, en guise de téléobjectif, nous avons le droit à un capteur un peu « léger » de 8 MP qui permet de zoomer jusqu’à x3,3. Notons qu’en plein jour avec de bonnes conditions, il pourra capturer des clichés très convenables en x10. Si ce module n’est pas à la hauteur de celui du Pixel 6 Pro, il remplit parfaitement son office. Bien sûr, plus la luminosité faiblira et plus vous aurez du mal à obtenir un cliché propre, mais la stabilisation optique fait ici des merveilles.

En ce qui concerne les selfies, c’est très bon avec un module de 32 MP qui respecte les couleurs et le teint de la peau. Le mode portrait détoure très bien les visages avec un bokeh qui ne fait pas du tout artificiel. Notre modèle est presque beau : c’est une vraie prouesse. Enfin la vidéo fait chauffer le smartphone, mais on lui pardonnera cette faiblesse puisque le rendu 4K en 120 fps avec OIS est excellent (d’autant que la stabilisation optique est aussi de mise en mode téléobjectif). Une réussite !

Pas très endurant, mais très rapide à recharger !

Les versions « Pro » sont rarement endurantes chez OnePlus et c’est encore le cas ici, même avec un accu de 5000 mAh. Ce n’est pas un aspect éliminatoire cependant puisque même en utilisation soutenue, on tiendra une journée quand même. Ouf. L’appareil s’en sort aussi grâce à sa charge rapide SuperVOOC de 80W qui permet de passer de 2 % à 100 % en 35 minutes (et de 22 à 95 % en 22 minutes). Le OnePlus 10 Pro est aussi compatible avec la charge sans fil AirVOOC 50W (de 5 % à 100 % en 45 minutes avec le chargeur compatible) et avec la charge inversée.

Notre verdict :

Le OnePlus 10 Pro est clairement un appareil haut de gamme avec énormément de qualités, mais à ce prix on en attendait plus : la partie photo n’a pas beaucoup évolué depuis le OnePlus 9 Pro de 2021, il n’a pas de certification IP68 et il est un peu léger au niveau de l’autonomie. Il se rattrape par sa charge rapide comme l’éclair, son écran irréprochable et de très bonnes performances. Si vous aimez la marque et que vous êtes prêt à débourser 900 €, vous ne serez pas déçu. Les autres préféreront un Pixel 6 ou un Xiaomi haut de gamme, tous moins chers.

Tests prises de vue

Caractéristiques techniques du OnePlus 10 Pro

► Dimensions :
Hauteur : 163 mm
Largeur : 74 mm
Epaisseur : 8,5 mm
► Écran : 6,7 pouces (17 cm) AMOLED LTPO 2.0 120 Hz
► Poids : 200 g
► Batterie : 5000 mAh (charge filaire 80W, sans fil 50W)
► OS : Android 12 + OxygenOS 12
► Mémoire : 8 Go de RAM LPDDR5 + 128 Go UFS 3.1 (ou 12+256)
► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ax (Wi-Fi 6E)
USB-C
Capteur d’empreinte digitale sous l’écran
Bluetooth 5.2
NFC
5G
nano SIM x2

► Processeur : Snapdragon 8 Gen 1 (8 cœurs 3 GHz max)
► GPU : Adreno 730
► Appareil photo : Capteur principal Sony IMX789 23 mm 48 mégapixels (f/1.8), ultra grand-angle 50 MP (150° max – f/2.2), téléobjectif 76 mm 8 MP (optique x3,3 – f/2.4) + un Sony IMX615 32 MP (f/2.2) en frontal.
► Résolution : 525 DPI
► Définition : 3200 x 1440 pixels
► Vidéo : 4K à 120 fps ou en 8K à 24 fps
► Date de sortie : avril 2022
► Site : https://www.oneplus.com/fr/10-pro

Les notes du OnePlus 10 Pro :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 8/10
    Écran - 8/10
  • 7/10
    Photo - 7/10
  • 6/10
    Autonomie - 6/10
7.8/10

 

Les plus :

► Écran et performances au top
► Charge rapide
► Une partie photo « tout terrain »

Les moins :

► Autonomie bof
► Il n’est pas étanche
► Le rapport qualité/prix n’est pas top


Laisser un commentaire