Accueil > Les News Android > La femme selon Samsung (nan mais allo quoi)

La femme selon Samsung (nan mais allo quoi)

Par Pierre Corbinais

Suite à la cérémonie de lancement du Galaxy S4, qui s’est faite remarquer pour son prodigieux sexisme, nous avons cherché à savoir quelle image Samsung avait vraiment de la femme, notamment à travers ses divers clips publicitaires…et le résultat est édifiant. Petit pot (particulièrement) pourri.

Elle est quiche

 

C’est principalement ce qui a été reproché à la cérémonie de lancement du Galaxy S4. La dernière scène de leur petite comédie à la Broadway introduit ainsi six spécimens féminins particulièrement croustillants. Le pire, c’est que ce n’est même pas drôle. Ça commence à la 38ème minute.

 

 

 

 

Elle est superficielle

 

A la sortie du premier Galaxy Note, Samsung avait décliné sa campagne d’affichage en deux versions. La première, masculine ou mixte, présentant le téléphone comme un outil de travail et de productivité, la seconde, manifestement féminine, le montre comme un objet à assortir à ses chaussures, et bien pratique pour ne pas manquer la date des soldes

 

version homme

 

version femme

Un peu plus tôt, Samsung sortait un Galaxy S version « Femme » (rose, évidemment) et l’accompagnait de produits de beauté et de soin de la marque Aveda, parce qu’une femme ne choisit certainement pas son téléphone pour ses performances.

 

Assorti au vernis à ongle

 

 

 

Elle est paresseuse et menteuse

 

Une publicité pour le Galaxy Note 2 cette fois, qui équipe les employés de bureau ici mis en scène. L’homme, intègre, l’utilise pour travailler, tandis que la femme, toujours aussi superficielle, préfère regarder des vidéos de chiots, envoyer des textos, dessiner…et ce pendant son temps de travail. Pire : elle finit par s’approprier le travail de son collègue pour en récolter tous les honneurs ! Heureusement qu’elle finit par se faire avoir à la fin, y’a une justice !

 

 

 

 

Elle est chiante

 

…tellement chiante que la seule manière de lui faire fermer sa bouche est de lui mettre un Galaxy S dans la main…un peu comme un gosse braillard qu’on fout devant un dessin animé. Mais attendez…qu’est-ce qui peut bien la captiver ainsi sur l’écran de son smartphone ? Oh, oui…bien sûr…des photos de chiots.

 

 

 

Elle est conne

 

 

Pour présenter son appareil photo Smart Camera, Samsung n’a pas trouvé mieux que d’engager Amy Childs, une star de la télé-réalité pas vraiment réputée pour sa vivacité d’esprit (c’est un peu comme s’ils avaient pris Nabilla). Mais Amy n’a pas été seulement choisie pour son physique, non non, Samsung ne manque ainsi pas dans sa publicité de la faire confondre « pixels » et « pixies » et la dépeindre encore plus stupide qu’elle ne doit l’être en réalité. Mais c’est de l’humour, hein.

 

 

 

C’est une allumeuse

 

Dans cette publicité une jolie plante en débardeur-boxer allume un immeuble tout entier en faisant des signes à sa fenêtre. La foule masculine se précipite alors à sa porte pour réaliser que non, en fait elle faisait juste des signes à sa Smart TV Samsung, debout, au milieu de son salon. Ha bon, si c’est une blague en fait ça va, surtout que le slogan « Look, don’t touch » (regarde, ne touche pas) n’est pas du tout équivoque.

 

 

 

 

Elle est vénale

 

On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. De la même manière, on n’attrape pas les femmes avec des gadgets has been. Pour espérer la séduire, il faut au moins un smartphone flexible dernier cri…en fait non : il suffit d’avoir un smartphone flexible dernier cri, parce que c’est aussi une femme facile.

 

 

 

Elle est bonne cuisinière

 

Ha mais c’est que la femme made in Samsung n’a pas que des défauts ! C’est aussi un véritable cordon bleu ! Du moins c’est ce que laisse penser la publicité pour Galaxy Tab 10.1 qui ne manque pas de la présenter en cuisine avec sa tablette. La femme Samsung sauve aussi des petits chats et a l’air d’utiliser sa tablette à des fins peu professionnelles au boulot. Les hommes eux, traînent sur youtube, travaillent et jouent à des jeux vidéo

 

 

 

Elle est bonne…tout court.

 

Et c’est pour ça que Samsung n’hésite pas à la faire danser en petite tenue pour vendre des frigos et des aspirateurs et des machines à laver.

A noter que même dans les publicités exemptes de contenu sexiste, la femme Samsung sera toujours bonne, c’est quand même la moindre des choses.

Booty shake à Cape Town. Crédits photo : Axel Buhrmann

 

 

 

Samsung n’est évidemment pas le seul à blâmer, c’est la totalité de l’industrie mobile qui est imbibée de ce sexisme ordinaire, et il suffit d’assister à un CES pour s’en convaincre. Mais la firme étant actuellement numéro 1 sur le marché comme sur le mauvais goût en matière de com, on s’accorde le droit de taper un peu dessus. L’humour n’excuse pas tout.

 


comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais