Accueil > Les News Android > Google Play Music, iTunes Match, Amazon Cloud Player : Notre comparatif

Google Play Music, iTunes Match, Amazon Cloud Player : Notre comparatif

Par Pierre Corbinais

Maintenant que Play Music est disponible en France (et que la Fnac a jeté l’éponge), la guerre du Cloud Musical se jouera désormais entre trois puissances : Google, Apple et Amazon. Choisissez votre camp ! On va vous y aider.

Le cloud musical, c’est un service nous permettant d’importer toute notre musique en ligne, puis de l’écouter en streaming n’importe quand et n’importe où, depuis un PC, une tablette ou un mobile.

Comme ses concurrents Apple et Amazon, Google associe à ce service une plate-forme de vente, dont les achats viendront directement alimenter votre collection.

 

Concrètement, cela signifie que vous pourrez alléger votre carte SD de tous vos mp3, sans pour autant renoncer à les écouter quand bon vous semble. Mais la question demeure : Lequel des trois services choisir ? Si iTunes Match est disqualifié d’office puisque ne tournant pas sur Android, Amazon a largement de quoi rester dans la course.

 

Comparatif Google Play Music vs iTunes Match vs Amazon Cloud Player :

 

Dossier comparatif musique cloud android Google Music ITunes Match Amazon Cloud Player

Quel est le meilleur service ? (Cliquez pour agrandir)

Amazon Cloud Player: Stockage et petits prix

 

À première vue, Amazon semble le grand gagnant. C’est lui en effet qui obtient le plus de bons points (en orange dans notre tableau). Reste à savoir si les critères sur lesquels il sort victorieux sont les plus importants.

Tout d’abord, Amazon met à disposition un immense espace de stockage : 250 000 morceaux ! Contre les pauvres 25 000 et 20 000 d’Apple et Google. Ce seul argument devrait suffire à convaincre les très gros consommateurs, où ceux ayant déjà accumulé une importante collection de fichiers musicaux.

L’autre avantage, ce sont les petits prix. Si les prix pratiqués par Google Music au moment de sa sortie sont parfois inférieurs à ceux d’Apple, on peut s’imaginer qu’il s’agisse de prix d’appel et qu’il finisse par s’aligner avec ce dernier. Amazon, lui, continue de proposer des mp3 et albums à très bas prix lors de diverses promotions, même deux mois après la sortie du service en France, et il semble que ce soit parti pour durer.

En contrepartie tout de même, Amazon Cloud Player utilise un format d’encodage inférieur à celui de ses concurrents et contrairement à ces derniers, son service en ligne comme son application n’ont rien de très sexy…

 

iTunes Match : Limitations et non-interopérabilité

 

La firme Apple, première arrivée sur le terrain du Cloud Musical, n’a pas à rougir de son service qui est d’une grande qualité : large base de donnée, nombreux formats supportés, encodage limitant la perte…Cependant, ce service est très clairement réservé a ceux qui ont déjà croqué dans la pomme, c’est à dire qui ont déjà investi tant du matériel purement Apple. Itunes Match en effet n’est disponibles que pour les terminaux mobiles iOs et pour les ordinateurs sur lesquels est installé le service iTunes. On pourra également lui reprocher sa limitation à 10 appareils ainsi que ses conditions d’éligibilité très floues.

 

Google Play Music: Gratuité et liberté

 

Gratuité et liberté…Play Music semble nous confirmer qu’elles sont les mamelles de notre cher Google. En plus de ne pas nécessiter d’abonnement annuel comme iTunes Match ou Amazon Cloud Player, Play Music a aussi l’avantage d’être disponible sur toutes les plate-formes (il prend la forme d’une web-app sur iPhone/iPad puisqu’Apple a refusé l’application), mais là où il se démarque vraiment, ce sont dans ses conditions d’ « éligibilité »…qui justement n’existent pas.

Pour bien comprendre, il faut savoir que ces services de cloud musical n’importent pas réellement votre musique. Il cherchent dans leur base de donnée le morceau correspondant, puis l’ajoutent à votre compte. Ce qui permet d’opérer plus rapidement tout en ne surchargeant pas les serveurs de doublons. Quand le morceau est inconnu d’Apple et d’Amazon, il doit alors satisfaire de très floues « conditions d’éligibilité » pour être véritablement importé. Google ne s’embarrasse pas de ces considérations et nous laisse importer ce qu’on veut, même cet enregistrement dégueulasse sur K7 d’un groupe oublié qui nous rend si nostalgique.

 

Pour résumer, la meilleur solution c’est d’acheter sur Cloud Player, d’encoder sur Play Music, de stocker sur Cloud Player et d’écouter sur Play Music. Ce qui, bien évidemment, est aussi ridicule qu’impossible. Faites donc votre choix selon vos besoins personnels. Gros consommateurs côté Amazon, mélomanes aux goûts pointus côté Google, petits budgets des deux côté (puisque l’abonnement annuel d’Amazon peut-être compensé par ses offres avantageuses).


comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais