Accueil > Les News Android > Flasher ou rooter son appareil Android n’annule pas la garantie !

Flasher ou rooter son appareil Android n’annule pas la garantie !

Par David Côme

Contrairement à ce que beaucoup pensent, un fabricant ne peut pas faire sauter la garantie de votre mobile ou de votre tablette au motif que vous l’ayez rooté ou flashé. Si un composant est défectueux, sa responsabilité reste entière et il doit vous dépanner.

C’est la principale crainte des utilisateurs qui désirent rooter ou flasher leur mobile ou tablette Android : perdre la garantie du constructeur. Tout le monde semble d’accord sur ce principe : si vous modifiez ou remplacez le système d’exploitation installé par défaut sur votre tablette ou sur votre mobile, ne venez pas vous plaindre après : en cas de panne ou de dysfonctionnement, le constructeur et/ou l’opérateur chez qui vous avez acquis votre appareil refusera de faire jouer la garantie. Dommage pour un appareil qui coûte plusieurs centaines d’euros…

 

Faire sauter la garantie en cas de root Android : cela ne va pas de soi

 

Vous avez bien intégré ce message et en acceptez les conséquences ? Alors, vous vous êtes fait avoir. Car faire sauter la garantie dans ce cadre est parfaitement illégal ! C’est ce que nous explique la Free Sofware Foundation dans un article qui remet les pendules à l’heure.

La Directive 1999/44/CE de l’Union européenne oblige ainsi tout fabricant qui vend ses appareils à l’intérieur du territoire européen à offrir une garantie de deux ans sur ses produits et tous leurs composants. La garantie est bien une garantie matérielle : quelles que soient les manipulations logicielles effectuées précédemment, si la malfonction de votre mobile est liée par exemple à un transistor, un écran, une batterie ou à un processeur défectueux, c’est bel et bien la responsabilité du fabricant qui est engagée. Ce dernier ou son distributeur doit remplacer l’appareil ou la pièce défectueuse et prendre à sa charge tous les frais induits.

 

Le fabricant doit prouver un lien direct de cause à effet

 

Mais si le fabricant me répond que c’est le root ou le flashage qui a entraîné une détérioration d’un ou plusieurs composants ? Très improbable, mais possible : surchauffe d’un composant après un overclocking de malade ? Cela ne concernerait au pire qu’une minorité de cas et ce sera, quoiqu’il arrive, au fabricant de prouver le lien de cause à effet. Car rares sont les modifications logicielles sur Android qui peuvent avoir un effet sur le matériel. La Free Sofware Foundation cite un autre exemple possible : avoir débridé le volume de sortie des speakers après un root, ce qui peut les détériorer à terme si vous écoutez souvent de la musique à fond sur votre mobile. Dans ce genre de configuration, c’est bien votre responsabilité qui reste engagée. Mais, nous insistons, il ne suffit pas de le dire : il faut encore que cela soit prouvé par le fabricant.

Et si votre appareil devient défectueux dans les 6 premiers mois, il est présumé que le défaut était là depuis le début, vous pouvez immédiatement faire jouer la garantie, pas besoin de discuter.

 

Et la garantie “volontaire” ?

 

Un fabricant ou son distributeur pourra essayer de vous opposer la garantie volontaire que vous avez peut-être signé lors de votre achat : cette dernière stipule beaucoup de droits et obligations, dont, peut-être, le fait que la garantie sera résiliée en cas de modification logicielle de type root ou flash. Si vous avez signé, c’est a priori que vous êtes d’accord ! Pas vraiment : cette garantie volontaire ne peut prévaloir sur la garantie obligatoire imposée par l’Union Européenne et que nous vous avons présenté au début de cet article. Pendant deux ans, vous êtes donc protégés, même en cas de root ou de flashage de votre téléphone ou de votre tablette Android.

Après, il ne vous reste plus qu’à faire entendre cet argumentaire au fabricant ou au distributeur : même si vous êtes dans votre droit, bon courage !

 

Définitions :

>> ROOT : Le root est un procédé permettant de modifier le système d’exploitation de votre appareil, déverrouillant un certain nombre de bridage et de limitations (souvent liés à des questions de sécurité). Vous obtenez le contrôle total de votre appareil.

>> FLASHER : Vous changez le logiciel interne du téléphone en forçant une mise à jour non prévue ou en installant un « mod » (une version alternative).


comments powered by Disqus
David Côme

Auteur : David Côme