TextSecure : Comment crypter vos SMSAndroid MT
Accueil > Tutoriels Android > Tutoriel : Comment crypter vos SMS avec TextSecure

Tutoriel : Comment crypter vos SMS avec TextSecure

Par Benoît Bailleul

Pour éviter que vos SMS ne tombent dans les mains d’un pirate ou pire, de la NSA, TextSecure remplace l’application SMS d’Android pour vous permettre de crypter le contenu de vos messages à la volée.

Inclus de base dans le système alternatif Cyanogen, TextSecure est maintenant disponible sur le Google Play Store pour tous les possesseurs d’appareil Android, même ceux qui ne sont pas «rootés». Cette appli va remplacer avantageusement votre module d’envoi de SMS pour vous proposer de crypter (le terme correct est «chiffrer») vos textos ou MMS avant de les envoyer à vos destinataires. Même si un gouvernement ou un pirate arrive à intercepter vos correspondances, les petits curieux n’auront dans les mains qu’une suite de caractères incompréhensible. Bien sûr pour que cela fonctionne, il faut que TextSecure soit installé sur les appareils de vos amis. Mais la popularité grandissante de Cyanogen et le fait que l’appli ne soit plus réservée aux appareils rootés agrandit le nombre potentiel de personnes qui peuvent en profiter.

TextSecure :

Dans le coin supérieur gauche, vous pourrez avoir accès à un menu. Ce dernier permet entre autres d’effacer la clé de sécurité de la mémoire cache du téléphone. Si vous faites cela, vos messages seront chiffrés aussi sur votre téléphone. Un voleur ne pourra donc pas avoir accès à vos messages. Le problème, c’est qu’il faudra entrer votre mot de passe à chaque fois. Pas indispensable, si vous avez déjà un sésame ou un schéma de sécurité pour avoir accès à l’interface.


TextSecure Messagerie Privée :

Gratuit // Français // 4,1 Mo // SD : Oui

 

Plus d’informations sur l’application TextSecure Messagerie Privée pour Android


Le chiffrement avec TextSecure

10 min Expert

#1 - Votre sésame

#2 - Vos correspondants

#3 - L'échange de clés et l'envoi de SMS

#4 - Le menu

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Autres articles de la même catégorie

Auteur : Benoît Bailleul