Télétravail ou vie privée : un VPN pour vous protéger et sécuriser vos données

Avec le confinement généralisé, vous devez travailler à la maison ? Pas facile de garder le rythme chez vous surtout si vous avez des enfants. Mais le plus compliqué vient du risque que représente la fuite de données. Toutes les entreprises ne fournissent pas de VPN à leurs employés, mais il est quand même conseillé d’en avoir un.

Les grosses entreprises ont souvent des VPN qui protègent les données lorsque les employés travaillent de chez eux, en vacances ou en déplacement. Le but est de garantir que vos données ne seront pas interceptées par un pirate, mais aussi d’éviter les vols d’identifiants, mais surtout les contaminations ! Bref c’est une sécurité pour vous et votre employeur. Depuis le début du confinement, les services de VPN voient leur fréquentation s’envoler et Surfshark fait partie du lot. Si votre PME n’a pas eu le temps de mettre en place un VPN d’entreprise avant le confinement, c’est une solution parfaite d’autant que le prix n’est pas très élevé et que vous pourrez vous en servir à la maison pour d’autres choses : profiter du Netflix US, se protéger contre le tracking, contrer les pirates, profiter de billets d’avion moins chers

C’est cher un VPN ?

Il existe bien sûr les VPN gratuits, mais ces derniers sont limités en bande passante, ne proposent aucune option intéressante en supplément et sont considérés comme peu sûrs. Il est en effet impossible de savoir ce qu’ils font de vos données. Surfshark est le VPN le moins cher du moment, il permet la connexion illimitée d’appareils et il est certifié par Cure53, un audit indépendant.

Si le prix au mois est plutôt désavantageux (9,89 €/mois), c’est bien plus intéressant avec un engagement d’un an (4,99 €/mois). Mais la formule que nous vous conseillons est celle de 2 ans puisque cela revient à payer 1,79 € par mois seulement.
Surfshark ne vous emballe pas ? Libre à vous d’en choisir un autre dans notre sélection des meilleurs VPN de 2020.

Pourquoi utiliser un VPN ?

► Éviter l’espionnage et les attaques (cela va des services secrets aux pirates en passant par HADOPI)
► Protéger / Dissimuler son adresse IP emplacement géographique
► Se prémunir des malwares (virus, vers, trojans, etc.)
► Se connecter en toute sécurité sur un point d’accès WiFi inconnu
► Rester anonyme sur Internet
► Contourner la géolocalisation de certains sites et donc la géorestriction (Netflix, etc.)
► Contourner le bridage de certains sites ou services si un jour la neutralité du Net n’était plus respectée


Tutoriel : paramétrages et points forts de Surfshark

#1 – Connexion rapide

Après avoir payé, Surfshark vous transmettra vos identifiants. Il est conseillé de changer le mot de passe immédiatement. Notez que vous avez un mois pour essayer le VPN. Libre à vous de vous faire rembourser si vous n’êtes pas satisfait. Lancez l’appli et connectez-vous immédiatement. Pour le télétravail, pas besoin de changer de pays, connectez-vous au serveur le plus rapide, c’est automatique.

tuto vpn surfshark


#2 – Le choix du pays

Si c’est pour le loisir (P2P, Netflix, etc.) ou si vous êtes à l’étranger et que vous avez besoin d’une IP française pour vous connecter, choisissez le pays de votre choix. Surfshark c’est plus de 1000 serveurs dans 60 pays !


#3 – Contourner le VPN

Si un logiciel ou une appli fonctionne mal, il faudra la faire contourner le VPN. C’est notamment le cas des applications bancaires ou de PayPal. Dans les Caractéristiques (Features), allez dans Whitelister (liste blanche) et choisissez d’inclure ou d’exclure des applis (Android), des processus Windows ou même des sites.


#4 – Killswitch

Dans les Paramètres, le Killswitch permet de couper Internet si jamais le serveur connaissait des soucis. Cela permet d’être protégé à 100 % en cas de défaillance. Vous serez bien sûr notifié et vous vous reconnecterez sur un autre serveur sans perdre de temps. Le Killswitch natif désactivera même les sites et applis mises en liste blanche.

tuto surf vpn


#5 – Choix du chiffrement

Toujours dans les Paramètres, l’option Cryptage des données permet de passer de l’AES-256 bits GCM à l’exotique Chacha20Poly1305, dédié aux appareils plus anciens et donc plus lents. Si vous n’êtes pas sûr de vous, ne touchez à rien.


#6 – Remplacer la position GPS

Si vous utilisez un mobile (Surfshark permet de connecter un nombre illimité d’appareils avec un seul compte), vous pouvez aussi actionner une option permettant de donner de fausses indications sur votre position GPS. Cela évite aux curieux de savoir où vous êtes…


#7 – Multihop

Comme dans les films, vous pouvez passer par deux pays différents pour faire transiter vitre trafic. Même si c’est inutile pour le télétravail, c’est une option qu’on pourra utiliser pour se prendre pour un agent secret. Attention, vous pourriez connaître des chutes de bande passante en utilisant cette option qui garantie par contre une intraçabilité à 100 %.