• Rechercher
Accueil ► Tutoriels ► VPN ► Surfshark : Contourner le VPN pour lancer les applis récalcitrantes

Surfshark : Contourner le VPN pour lancer les applis récalcitrantes

Certaines applications n’aiment pas du tout les VPN. Qu’il s’agisse de PayPal, des applications bancaires, de certaines applications de stream, de VoD ou de Replay TV, elles se mettent à mal fonctionner ou refusent carrément de se lancer. Pour continuer de les utiliser avec votre VPN, il faudra les mettre sur une liste blanche… Surfshark fait ça très bien.

Les VPN chiffrent vos données pour les rendre inaccessibles aux pirates et aux espions et ils proposent en plus de faire passer votre trafic par un autre pays. C’est tout à fait légal, mais ça ne plaît pas trop à certaines applis ou certains sites qui voient d’un mauvais œil votre position « exotique » et/ou le chiffrement détecté dans votre trafic. Pour vos applis bancaires par exemple c’est louche, même chose pour PayPal, Western Union, mais aussi les services vidéo à la demande.

Si vous ne pouvez pas vous passer de ces applis, mais que vous ne pouvez pas non plus vous passer de votre VPN, il existe une solution simple : faire contourner le VPN aux applis et aux sites récalcitrants. Vous pourriez couper votre VPN à chaque fois que vous désirez lancer votre appli BNP ou Crédit Agricole, mais les processus en arrière-plan seront aussi à nu. La manière la plus « propre » est donc de dresser une liste d’applications ou d’URL autorisée à ne pas emprunter le VPN. C’est très facile avec Surfshark et vous pouvez aussi faire l’inverse : exclure toutes les applis pour n’en autoriser que quelques-unes…

Surfshark, le VPN le moins cher !

Les VPN payants ont plusieurs défauts : ils sont limités en termes de trafic et il est impossible de savoir ce qu’ils font de vos données. Surfshark est transparent de ce côté puisqu’il est certifié par Cure53, une société allemande spécialisée en sécurité informatique.

Le prix sans engagement n’est pas très bon marché (9,89 €/mois) alors qu’il passe à 1,79 €/mois si vous vous engagez pour 2 ans. Pas d’embrouille ici puisqu’il n’y a pas de reconduction tacite dans votre contrat (pas de risque d’ « oublier »), mais surtout vous avez un mois pour vous faire rembourser. Et si Surfshark ne vous emballe pas, nous vous invitons à consulter notre sélection des meilleurs VPN de 2020.


Tutoriel : Faites passer vos applis via ou hors VPN

#1 – La fonctionnalité Whitelister

Ouvrez Surfshark et allez dans le menu Caractéristiques. D’ici, allez dans Whitelister. Vous aurez alors deux choix : faire passer toutes les applis et en exclure certaines (Contourner le VPN) ou interdire toutes les applis pour n’en laisser passer qu’une poignée (Transiter via le VPN)

vpn white list


#2 – Cochez les applis qui transitent par le VPN…ou pas

Nous avons choisi la première option. Il suffit alors de cocher les cases correspondantes aux applis qui doivent contourner le VPN. Dans notre exemple : AirMore (qui n’aime pas trop ça), les applis bancaires, SFR TV et Netflix.

vpn white list


#3 – Faites le tri !

Vous pouvez aussi ajouter des URL si vous utilisez des sites qui refusent les connexions chiffrées. Vous pourrez bien sûr exclure du VPN les applis ou les sites qui utilisent une géolocalisation indispensable à vos yeux.

vpn white list


Auteur
Benoît Bailleul

Grand Stratéguerre d'Android-MT, Benoît est journaliste depuis plus de 20 ans dans le domaine des nouvelles technologies. Il est aussi rédacteur en chef de plusieurs magazines liés à l'informatique (Pirate Informatique, L'officiel PC - Raspberry Pi et Les Dossiers du Pirate). Gentil comme tout, il peut se changer en Gremlin si vous venez l'embêter sur Twitter...

Tous les articles
Auteur Benoît Bailleul