Hack Tutoriels

Comment rooter facilement le Samsung Galaxy Note 4

Envie de rooter le Galaxy Note 4 de Samsung pour explorer de nouvelles fonctionnalités et en tirer le meilleur parti ? Suivez notre guide rapide et facile pour y arriver en quelques clics.
C’est la sortie événement de chaque fin d’année ! La phablette de Samsung est disponible depuis le 23 octobre en France. Il aura fallu seulement quelques jours pour arriver à le rooter. La méthode est simple, vous aurez seulement besoin de quelques pré-requis comme :

 

  • – Les drivers USB
  • – Le logiciel Odin
  • – CF-Auto-Root

 

Pour suivre la procédure complète, nous vous invitions à vous rendre sur la page dédiée de notre forum : Comment rooter facilement le Samsung Galaxy Note 4.

N’hésitez pas à poser vos questions ou à donner des conseils aux autres utilisateurs.

 

Pourquoi rooter le Note 4 ?

Sur les téléphones Android, le root permet l’utilisation de thèmes, de fonctionnalités de sauvegarde supplémentaires, de sélectionner manuellement quelles applications peuvent bénéficier d’un accès privilégié au système, d’installer des applications ou des caches sur la carte SD ou encore de supprimer les applications des surcouches constructeurs. En général, les ROMs Custom bénéficient d’un accès Root pour modifier en profondeur l’aspect et l’ergonomie de votre appareil.

 

Alors envie de sauter le pas ? Avant tout, sachez que ces manipulations ne sont pas sans risques et qu’il est impératif de suivre les instructions à la lettre. Sachez aussi que le fait de rooter un Galaxy Note 4 annule la garantie Samsung Knox.

Si vous souhaitez aller plus loin avec votre appareil rooté, nous vous invitons à consulter nos astuces ci-dessous.

 


La récupération de fichiers avec Dumpster

5 min Pour tous
Commencez par Accepter les habituelles conditions générales d'utilisation. Choisissez ensuite les types de fichiers à protéger (Paramétrage initial). Cochez, parmi la liste (imagesaudiosdocuments et vidéos), ceux qui vous intéressent puis validez avec Suivant pour accéder à l'interface de l'application.
#1 - Où sont passés mes fichiers ?

Lors du premier lancement de l'application, la mémoire de votre smartphone sera scannée, les fichiers que vous avez supprimés apparaîtront sous forme de liste. Ces derniers seront organisés par type (par défaut), autrement dit les mp3 seront rangés avec les mp3, les vidéos avec les vidéos... Vous pouvez modifier l'agencement des fichiers en touchant l'icône placée en haut à droite. 4 possibilités. Classer les fichiers par date de suppression (Date), par Nom, par Type et par Taille.

#2 - La restauration

Pour restaurer un fichier, et le renvoyer vers son emplacement d'origine, il vous suffit de le toucher. Dans la fenêtre qui apparaît, appuyez sur Restaurer pour restaurer le fichier sélectionné. La mention fichier restauré viendra confirmer le succès de la restauration du fichier. Ce dernier sera à présent accessible depuis votre téléphone, comme auparavant.

#3 - Supprimer définitivement

L'application vous donne la possibilité de supprimer un fichier définitivement. Cochez celui que vous voulez effacer puis choisissez Supprimer. Fichier supprimé vous signalera la réussite de l'opération. Notez que la sélection multiple, comme pour la restauration de fichiers, fonctionne. Au lieu de choisir la flèche pour restaurer, appuyez sur la poubelle pour effacer les fichiers présélectionnés. L'application Dumpster vous donne la possibilité de configurer des périodes de nettoyage. Allez dans les Paramètres puis dans Options cochez Nettoyage auto. Définissez ensuite une période au bout de laquelle les fichiers supprimés (qui peuvent être restaurés depuis Dumpster) seront définitivement effacés. Vous avez le choix entre 1 semaine, 1 mois, 3 mois. Pour désactiver ce nettoyage automatique, faites Off. Validez avec OK.

Les Hack'stuces de la rédaction

30 min Expert
#1 - Tricher

Si vous n'êtes pas très patient, mais que malgré tout, les Farmville-like vous intéressent. Voici une bonne solution. L'application GMD Speed Time Lite créée par StupidIdea, un développeur de chez XDA, permet d'accélérer l'horloge interne de votre appareil pour flouer les jeux et leur faire croire que le temps avance plus vite. Dans la version gratuite, vous pouvez accélérer jusqu'à 10 fois. Attention, ne fonctionne pas avec tous les jeux, My Little Pony, par exemple.

#2 - Fluidifier

Vous avez l'impression que votre appareil lag ? Qu'il met trop longtemps à faire pivoter l'écran ou à charger l'écran d'accueil ? Que les animations ne sont pas fluides ? L'application LagFix est certainement faite pour vous. Pour arriver à ce petit miracle, l'application utilise la fonctionnalité fstrim de Linux pour rogner les partitions et les espaces de stockage.

#3 - Accélérer

Android utilise un système de cache pour stocker les fichiers les plus utilisés afin de gagner du temps. Il est possible d'augmenter la taille du cache pour stocker plus de fichiers et ainsi accélérer le chargement des applications. L'application SD Booster, par exemple, vous permet de modifier manuellement l'espace alloué au cache. Vous pouvez ensuite essayer de lancer plus d'applications en même temps et voir ce qu'il se passe.

Les Hack'stuces de la semaine 2

15 min Expert
#1 - Sécurisez votre appareil

SecDroid est une application gratuite qui va sécuriser le kernel d'Android en désactivant certains fichiers binaires qui ont accès à Internet. Cela va aussi surveiller la couche TCP pour éviter le spoofing, les attaques Man-in-the-middle et DDoS (Distributed Denial of Service). Il faut bien sûr que votre téléphone ou tablette soit rooté. Lancez l'application et faites Secure Phone. Vous devriez ensuite autoriser les privilèges Super-Utilisateur. Faites de même avec Enable ADB. Si vous traînez sur des hotspots non sécurisés, vous devriez être tranquille.

#2 - Outrepasser les limites régionales

Saviez-vous qu'en fonction de l'endroit où vous vous connectez, le Google Play Store va afficher différentes applications ? La plateforme de téléchargement est en effet géolocalisée ce qui provoque bien des problèmes aux utilisateurs français d'outremer ou aux expatriés. Pour avoir l'intégralité des applications et ne plus être bridé, téléchargez Market Enabler. Transférez le fichier APK et installez-le. Il faudra ensuite choisir le pays que vous voulez «emprunter»...

#3 - Récupérer un mot de passe Wi-Fi

Si vous n'avez pas le mot de passe Wi-Fi ou que vous ne l'avez plus en tête, il est possible de le récupérer en clair avec un téléphone rooté. Téléchargez File Manager. Allez dans les options et cochez Root Explorer. Rendez vous ensuite dans le dossier /data/misc/wifi (utiliser la flèche verte pour remonter) et ouvrez wpa_supplicant.conf avec l'éditeur de texte inclus dans File Manager. Vos mots de passe Wi-Fi apparaissent en clair...

Les Hack'stuces de la semaine 3

30 min Expert
#1 - Pentester

Une injection SQL est un type d'attaque permettant de hacker un site. Il s'agit en fait de taper du code SQL dans un champ «mot de passe» pour obtenir des droits de manière frauduleuse. DroidSQLi (téléchargeable ICI au format .apk) est une application qui permet de réaliser ce genre d'attaque pour tester votre propre site et corriger les vulnérabilités. Il s'agit donc de Penetration Test ou «pentest». L'appli gère l'automatisme des injections et réalise différents tests : injection à l'aveugle, erreur de base MySQL, etc.

#2 - Anonymiser

Lorsque vous installez une application sur votre mobile, le Play Store dresse une liste des «permissions». Il s'agit des informations que l'application aura le droit d'aller chercher dans votre mobile ou dans vos autres applications : coordonnée GPS, contacts, SMS, calendrier, historique, etc. Si on essaye d'interdire ces mauvaises manières, il se peut que l'application refuse de fonctionner. L'astuce est donc de «montrer» à l'application curieuse un calendrier vide, des coordonnées GPS invalides, etc. Pour éviter de dévoiler votre vie privée à n'importe qui, nous vous proposons donc deux solutions. La première est contenue dans la dernière version 10.2 de la ROM Cyanogen. Il s'agit du mode Privacy Guard (ou Incognito Mode) qui commence à être implémenté dans les versions Nighly depuis fin juin (vérifiez sur le site de Cyanogen pour savoir quand votre appareil fera partie du lot). La seconde option est l'application Xprivacy (3 €) qui réalise la même chose à la différence qu'ici, toutes les ROMs sont compatibles.

Les Hack'stuces de la semaine 4

30 min Expert
#1 - Sidejacker

Le sidejacking est une technique qui permet à un attaquant de récupérer les mots de passe des sites auxquels vous vous connectez lorsque vous êtes sur le même réseau que lui. DroidSheep propose donc de hacker les identifiants Facebook, Amazon, Google, Le Monde et... tout ce qui traîne. Un vrai malheur sur un réseau Wi-Fi de bibliothèque ou de McDo. Attention, ce logiciel a pour but de mettre en évidence les vulnérabilités et pas de pirater quelqu'un ! Pour éviter de tomber dans ce type de piège, passez par un VPN ou utilisez DroidSheep Guard du même auteur.

#2 - Aspirer

USBCleaver est un aspirateur de mots de passe assez intéressant. Une fois que l'application a été installée, il suffit de télécharger les fichiers supplémentaires et de sélectionner les mots de passe qui vous intéressent depuis Enable/Disabled Payloads (réseau Wi-Fi, mot de passe Firefox, système, etc.). Connectez alors le téléphone sur le port USB du PC cible et allez dans la carte SD depuis Windows pour lancer le fichier Go.bat. Ce dernier va transférer les données sur le téléphone ! Attention, il faudra peut-être désactiver l'antivirus et le pare-feu de la cible, mais cela fonctionne très bien...

#3 - Déverrouiller

Vous avez opté pour un verrouillage par pattern (le schéma à reproduire sur votre écran tactile) pour interdire l'accès à votre mobile ou votre tablette ? Le problème c'est que vous l'avez oublié ou alors un ami vous a fait une blague pas drôle ? Pour déverrouiller le téléphone, il va falloir télécharger le kit de développement Android (SDK) et connecter votre appareil au PC en mode Débogage USB. Lancez ensuite cmd.exe et tapez adb shell rm /data/system/gesture.key. Rebootez ensuite le téléphone. Si cela ne fonctionna pas, faites : adb shell cd /data/data/com.android.providers.settings/databases sqlite3 settings.db update system set value=0 where name='lock_pattern_autolock'; update system set value=0 where name='lockscreen.lockedoutpermanently'; .quit Vous pourrez alors débloquer le portable avec n'importe quel schéma.

#4 - Déplacer

Nous avons vu dernièrement comment déplacer des applications de la mémoire interne du téléphone avec App2SD et Link2SD, mais ici, il sera question de musique. En effet, le service Google Music refuse de vous laisser mettre vos morceaux sur la carte SD. Problématique lorsque la mémoire interne est pleine ou limitée... Heureusement, Music2SD va vous permettre de spécifier un emplacement sur la carte pour y stocker vos MP3. Attention, il faudra d'abord installer le framework Xposed, installer Music2SD puis ouvrir le module Music2SD dans Xposed et enfin redémarrer votre téléphone.

#5 - Overclocker

L'overclock est une technique qui permet d'accélérer le processeur d'une machine. AnTuTu CPU Master va automatiquement reconnaître votre processeur et vous proposer d'augmenter sa cadence pour gagner en puissance et donc en rapidité. Attention, il n'autorisera pas de mettre en danger votre appareil (un overclock trop élevé peu faire chauffer la machine et la détériorer). vous ne pourrez qu'augmenter la valeur minimale. Les tâches courantes seront donc expédiées plus rapidement, mais vous pourrez aussi baisser la cadence pour économiser de la batterie. La version payante (2,99 €) va vous proposer différents profils en fonction de votre utilisation.

#6 - Découvrir

Une fois n'est pas coutume, nous ne parlerons pas d'application nécessitant le root, mais d'une version Android 4.0.3... pour Windows ! Ceux qui n'ont pas d'appareil sous l'OS de Google ou ceux qui veulent faire tourner des applications sur leur PC peuvent dorénavant le faire ! Rappelons qu'Android fonctionne sur des TV, des Mediacenter et même des frigos ! Téléchargez le fichier Windroy.exe (82 Mo) et lancez-le sur Windows Vista, 7 ou 8. N'oubliez pas de désactiver votre antivirus pendant quelques minutes. Comme le Google Play Store n'est pas de la partie, il faudra installer vos APK à la main en utilisant Gmail par exemple. Même sans écran tactile, vous pouvez tout contrôler à la souris, même les boutons physiques.

Les Hackstuces de la semaine 5

15 min Expert
#1 - Dé-rooter

Il arrive parfois que l'on veuille retirer les fonctions super user sur un téléphone rooté : problème durant le root qui fait bugger l'appareil, revente, renvoi au service après-vente, etc. Le problème c'est qu'on trouve plein de tutos sur Internet pour rooter un smartphone, mais il y a peu d'information pour faire machine arrière ! Avec Universal Unroot, vous n'avez qu'à appuyer sur un bouton pour défaire ce qui a été fait. Après un redémarrage, votre téléphone sera comme à la sortie d'usine... Fonctionne avec les versions d'Android de 2.2 à la 4.2.2.

#2 - Virtualiser

Votre téléphone a fait une chute ou est passé sous un vélo ? Il a l'air de fonctionner, mais malheureusement les boutons physiques Home, Menu et Retour ne fonctionnent plus à cause du choc. Si votre téléphone est rooté, pourquoi ne pas utiliser Button Savior ? Vous pourrez alors avoir les mêmes fonctionnalités que vos boutons cassés, transposées sur des icônes de votre écran tactile. Notez que même sans casse, Button Savior permet de se créer des boutons sur mesure selon vos besoins !

#3 - Déterrer

DiskDigger undelete permet simplement de retrouver des photos malencontreusement effacées de votre mémoire interne ou de votre carte SD. Qu'il s'agisse d'une erreur de manipulation ou d'un formatage, cette appli va retrouver vos JPEG, PNG ou vidéos MP4 tant que la perte est récente. En effet, il faudra agir vite pour que le système n'enregistre aucune information sur les zones où étaient stockés vos précieux fichiers. Le mieux est encore d'installer DiskDigger avant toute tentative de récupération.

Etiquettes