Restez discrets sur WhatsApp : désactivez les accusés de réception !

Vous voulez lire les messages de WhatsApp sans que vos correspondants le sachent ? Alors vous pouvez désactiver l’accusé de réception. On vous explique comment…

WhatsApp est devenu aujourd’hui quasiment indispensable pour communiquer. Plus de 2 milliards d’utilisateurs, ça force le respect et il faut bien dire que le service de messagerie de Meta fait le boulot convenablement. Il y a bien quelques failles de sécurité par-ci par-là, mais passons… Le côté le plus « stressant » de WhatsApp, ce sont les deux petites encoches à droite dans les bulles de conversation. Une grise = message envoyé. Deux grises = message reçu. Deux bleues = message lu. Et si vous n’avez pas répondu alors que votre interlocuteur découvre ces deux confirmations bleutées, alors il peut entrer dans une rage verte. Pour éviter ce désagrément, on vous montre comment tout simplement désactiver la fonction accusé de réception.

WhatsApp : ni vu, ni connu, je te lis

Il est vrai que nous avons parfois le temps de lire les messages mais pas d’y répondre. Pourtant, réfléchir à une réponse adéquate et ne pas se presser de répondre semble être bien naturel.Un concept souvent obscur pour nos contacts qui aimeraient une réponse dans la seconde. Autant dire que les encoches bleues sont épiées et (un peu trop) attendues. Heureusement, l’affaire est méconnue, mais vous pouvez désactiver cet accusé de réception.

Pour cela, ouvrez WhatsApp et rendez-vous dans les paramètres depuis le menu en haut à droite avec les trois petits points. Ouvrez la page « Compte », puis allez dans « Confidentialité » où vous trouverez l’option « Confirmations de lecture » que vous n’aurez plus qu’à décocher. Le tour est joué, au moins pour les discussions privées car l’astuce ne fonctionne pas pour les conversations de groupe !

Sachez toutefois que c’est donnant-donnant et que, si vous ne souhaitez plus que vos contacts sachent que vous avez vu leurs messages, vous n’aurez pas non plus cette information à disposition. Le choix est vôtre !