Multimedia Tutoriels

m4ng : le pro de la vidéo !

tutoriel m4ng
Connu depuis des années par les aficionados de l'encodage vidéo, m4ng (anciennement Ri4m) est une solution tout-en-un permettant de faire tout ce que vous pouvez imaginer avec un PC et des fichiers vidéo. Il réussit en outre le tour de force d'être accessible pour les débutants tout en proposant des réglages très poussés pour les utilisateurs avancés.

Medi4 next gen (abrégé en m4ng) est un logiciel permettant de faire énormément de manipulations avec vos précieuses vidéos. Vous avez un DVD ou un Blu-ray plein d’épisodes de votre série préférée et vous voudriez les lire sur votre smartphone ou tablette Android ? Cette vidéo téléchargée ne fonctionne pas sur votre machine de prédilection ? Changer l’encodage du son uniquement ou fusionner deux vidéos en une seule ? Pour toutes ces tâches, m4ng s’en sortira sans problème. Il est aussi possible de ripper (extraire le contenu d’un DVD/Blu-ray), couper, coller, isoler le son ou exécuter différents projets à la suite (batch).

Deux modes pour toucher le plus grand nombre d’utilisateurs

Le plus important, c’est que vous n’avez pas à être un expert en codecs ou en jargon technique puisque le mode Simplifié propose une interface claire sans réglages fastidieux. Vous pointez vers le fichier ou le disque, vous choisissez votre format de sortie (représenté par des icônes très claires) et c’est tout ! Le mode Avancé propose lui de choisir vos codecs audio et vidéo, la taille maximale de votre fichier, de régler le bitrate, d’ajouter des sous-titres, de prévisualiser ou de paramétrer un profil que vous utiliserez à chaque fois.

m4ng
Dans les paramètres du logiciel, les plus exigeants trouveront moult fonctionnalités en plus de celles qui sont disponibles dans les menus…

Plus d’un tour dans son sac !

m4ng permet d’encoder ou de réencoder tous vos fichiers vidéo. Il comprend les formats AVI, OGM, MKV, MPEG, MP4, WMV, 3GP, smartphone Android et iPhone/iPad et permet de les convertir en DivX, Xvid, x264, x265, AV1 (à l’essai dans cette version 5), MPEG1, MPEG2, VP8, XMV, etc. Un boulot extraordinaire a été fait au niveau de la gestion audio : AC3, DTS, AAC, MP3, MP2, FLAC, OPUS et OGG (en stéréo et 5.1). Rares sont les codecs absents de la liste.


Tutoriel : Comment utiliser m4ng ?

#1 - Premiers pas
m4ng Lors de l’installation, n’oubliez pas de valider pour intégrer AVIsynth et LAME, deux logiciels indispensables au bon fonctionnement de m4ng. Si vous ne savez pas quoi répondre lorsqu’on vous posera une question sur AVIsynth, laissez la première proposition. Il faudra sans doute redémarrer. Notez que Windows vous demandera si vous souhaitez réellement installer m4ng dès le début, car le EXE n’est pas signé. Vous pouvez y aller sans crainte si vous l’avez téléchargé depuis le site officiel.
#2 - L’interface
m4ng L’interface n’a rien de bien sorcier. Sur la gauche, on a la fenêtre du m4ng Video Analyser qui va afficher les codecs présents sur votre machine. Notez en haut la présence d’un bouton pour utiliser le mode Autonome permettant de fonctionner sans aucune installation de logiciels tiers et/ou codecs externes. Si vous n’êtes pas sûr des versions de vos codecs ou si vous souhaitez encoder facilement une vidéo, c’est le mode le plus sûr. Au centre, on trouvera la partie qui concerne la vidéo en elle-même. Pour commencer à travailler avec le logiciel, il faudra glisser-déposer un ou plusieurs fichiers ici.
#3 - Le mode Simplifié
m4ng Comme nous vous l’expliquions plus haut, m4ng est conçu pour les débutants avec un mode simplifié sans fonctionnalités compliquées. Imaginons que vous voulez utiliser un ou plusieurs fichiers vidéo très lourds sur une tablette ou un smartphone limité à 32 Go de stockage par exemple. Après avoir placé la vidéo dans l’interface, vous verrez le détail du fichier sur la gauche (codec, débit, nombre d’images par seconde, etc.) Vous pourrez alors choisir le format de sortie. Il suffit de cliquer sur l’icône correspondant à l’appareil sur lequel vous voulez lire votre vidéo. En fonction de votre choix, le logiciel vous donnera plusieurs choix de codec, de format, de résolution, etc. Chaque appareil dispose de ses propres propriétés. Pour un smartphone Android par exemple ce sera le codec x264 qui sera sélectionné d’office, à vous de choisir ensuite la résolution et la qualité souhaitées. Tout le reste sera géré par m4ng. Pour les iPhone/iPad, il faudra choisir votre modèle pour que m4ng sache quels paramètres choisir…
#4 - Le mode Avancé
m4ng Dans le mode Avancé, vous aurez aussi à choisir le format de sortie, mais les options seront bien plus nombreuses : réglage interne du codec, résolution, débit (bitrate), désentrelacement, encodage en 2 passes (plus long, mais de meilleure qualité), encodage de son, ajout ou incrustation de sous-titres, type de conteneur, taille finale, etc. Juste au-dessus de la liste des fichiers vous pourrez enregistrer la liste des tâches ou éteindre le PC une fois terminé en cliquant sur l’icône en forme de clé (pas celle de tout en haut !). Ce mode permet le réencodage de la piste audio ou vidéo uniquement (si votre film d’origine fonctionne, mais sans le son, pas besoin de réencoder la vidéo par exemple). Faites Convertir ou optez pour un déclenchement différé (en bas à droite).
#5 - Rip d’un DVD ou d’un Blu-ray
m4ng Si vous désirez ripper et encoder un DVD ou un Blu-ray, il faudra d’abord installer DVD Decrypter par exemple (www.dvddecrypter.org.uk) et aller dans le menu DVD en haut à gauche. Sans prise de tête et sans passer par les menus parfois compliqués de DVD Decrypter, vous pourrez ripper un film, des épisodes avec les différentes pistes audio et les sous-titres. Une fois que le rip est terminé, m4ng reprend la main et vous propose de faire votre petit marché : choisissez le codec vidéo, les nombres de pistes audio et ajoutez des sous-titres si vous n’êtes toujours pas à l’aise avec le japonais malgré le visionnage des 867 épisodes de One Piece…
#5 - Les autres fonctionnalités
m4ng M4ng est plein de surprises puisque le développeur a ajouté d’autres fonctionnalités pour jongler avec vos vidéos. Dans le menu avec le bouton en forme de clé (en haut à droite cette fois !), vous aurez accès aux outils de découpe, fusion ou mux/demux (séparation ou ajout de pistes audio), d’upscale HD, de corrections de décalage (audio/vidéo et vidéo/sous-titres), de création de structure DVD, etc.

Deux concurrents à m4ng…

► Format Factory
Format Factory est un logiciel très simple qui permet de convertir tous les types de fichiers les plus courants dans le domaine de la vidéo, de l’audio et de la photo. Il gère même les fichiers images (virtualisation d’un CD ou DVD) que vous pouvez télécharger sur Internet ou extraire à partir d’une galette. Là où certains programmes sont spécialisés dans un seul domaine, FF gère sans problème de nombreux formats et ne vous laissera jamais sur le bord de la route. Il suffit de choisir son fichier de départ et de choisir son format de sortie dans la liste. Une bonne alternative à m4ng pour les débutants…

► SUPER©
Malgré son interface un peu rude, ce dernier propose d’encoder et de convertir tous les fichiers multimédias que vous voulez. Comme m4ng, SUPER apporte une interface graphique unifiée à divers programmes et librairies d’encodage (x264, FFmpeg, Mplayer, etc. ) dans le but de proposer un outil ultime. Il suffit de prendre un ou plusieurs fichiers et de choisir le conteneur et les codecs de votre choix pour lancer la machine. Les plus exigeants pourront bien sûr choisir le bitrate, la résolution, le ratio de l’image, etc. Les débutants, eux, auront à disposition des préréglages pour différents appareils : consoles, produits Apple, Android, etc. Attention, ce logiciel n’est pas vraiment conseillé pour les débutants !