Hyperconnexion : ces astuces simples pour vous éloigner de votre téléphone

Nos smartphones sont des aimants à attention et il faut parfois réussir à s’en décoller les yeux pour ne pas sombrer dans une addiction chronophage. Voici quelques pistes à suivre pour s’en déconnecter naturellement.

Il est difficile aujourd’hui de lâcher nos téléphones portables. Il faut dire qu’ils sont sources de toutes les attentions et devenus notre télévision, notre GPS, notre appareil photo et une source privilégiée d’informations et de loisirs. Résultat, selon une étude de la Fondation April datant de 2021, les Français passent 4h49 par jour en moyenne sur leurs smartphones, essentiellement pour consulter leurs e-mails, utiliser la messagerie instantanée et passer du temps sur les réseaux sociaux. Chiffre alarmant, seuls 18% des Français se disent capables de s’en déconnecter pendant plusieurs jours à la suite. Encore plus préoccupant pour le futur, 24% des moins de 35 ans confient qu’ils ne se sentent pas capable de passer plus d’une heure non connectés. Pour préserver notre santé mentale et nous redonner un semblant de maîtrise de notre attention, il est temps de faire quelques efforts pour s’éloigner de nos écrans.

Limiter plutôt qu’interdire

Il serait tentant de tout arrêter d’un coup. On lâche tout, on stoppe les e-mails, on ferme nos profils Facebook et on se remet à ne parler qu’en s’appelant. Mais ceci n’est pas vraiment une solution puisqu’elle peut nous couper socialement de certaines relations que nous avons. Pour certains, le smartphone est également un outil de travail dont il est difficile de s’éloigner trop longtemps. Il est donc important d’analyser notre consommation d’écran et de voir là où les coupes peuvent être faites. Scroller nos murs Facebook pendant 5 minutes n’est peut-être pas le plus important de la journée. Vous pouvez également éteindre les notifications de certaines applications. Vous ne serez ainsi plus attirer tout le temps vers votre téléphone qui vous sonne sans arrêt. Faites donc une étude de votre utilisation d’Internet et trouvez là où vous pourrez la réadapter pour qu’elle soit moins intrusive dans votre quotidien.

Bien-être numérique

De nombreux modes peuvent également vous libérer du temps. Vous trouverez par exemple, dans les options de vos mobiles Android, un onglet « Bien-être numérique et contrôle parental ». Vous y trouverez un graphique qui vous montrera à quoi vous avez passé votre temps sur votre smartphone.

Vous pourrez y configurer plusieurs options intéressantes. « Tableau de bord » vous permet de mettre en place des limiteurs de temps par application. Le « Mode coucher » fait passer votre téléphone en silencieux, l’écran en noir et blanc et désactive les notifications (mais pas les appels de vos contacts) pendant une plage horaire que vous prédéfinissez vous-même. Enfin, le « Mode sans distractions » vous permet de mettre en pause certaines applications et d’en éteindre les notifications sur une plage horaire prédéfinie. Si vous ne voulez pas en recevoir quand vous travaillez, à vous de faire votre propre planning.

Le « Mode Chut » vous permet, lui, de passer d’activer l’option « ne pas déranger » simplement en retournant votre téléphone sur l’écran. Vraiment très pratique puisqu’il ne demande qu’une manipulation simple et rapide.

Bannir la présence des smartphones à certains endroits et à certains moments

Pour ne pas être tenté de vous servir de votre téléphone, vous pouvez aussi tout simplement ne pas le prendre avec vous si vous en avez la possibilité. Vous regardez un film, allez à une fête chez des amis, au restaurant ? Laissez votre téléphone chez vous, dans votre sac ou dans la pièce à côté. On sait très bien que rester les yeux collés à votre écran avant de dormir n’est également pas bon pour le sommeil. Vous pouvez donc également interdire à votre téléphone de rentrer dans votre chambre.

Réduire l’attraction

Il a été en effet prouvé que certains réglages peuvent rendre votre téléphone moins attrayant. C’est par exemple le cas des modes noir et blanc ou sombre. Moins de lumière –en plus de moins consommer votre batterie- vous permet de passer du temps réduit sur les applications. C’est finalement le même principe qu’un papillon qui se jette sur une source de lumière sans réfléchir. Si vous l’éteignez, il rentre chez lui lire un livre.

Pour les plus radicaux d’entre vous, vous pouvez aussi vous acheter un bon vieux dumbphone, comme un Nokia, qui ne sert qu’à téléphoner, envoyer des SMS et jouer au Snake. Là, c’est sûr, vous ne serez pas dérangé ni attiré par quoi que ce soit. Le marché a le vent en poupe, preuve que le besoin de déconnexion est grand pour certains.

Encore une fois, ici, à vous d’analyser votre utilisation de votre smartphone et de l’adapter afin de garder le contrôle de votre attention et de ne pas perdre plus de temps qu’il n’en faut devant votre écran. À moins que vous soyez immortel, dans ces cas-là, faites ce que vous voulez mais c’est quand même assez rare.


Laisser un commentaire