Hack Tutoriels Utilitaires

HackZone : Installer une ROM custom

L'un des grands bénéfices du Root sur Android, c'est que vous pouvez changer votre ROM. Autrement dit, vous allez pouvoir le personnaliser à l'extrême et changer tout l'environnement logiciel de votre smartphone, soit pour le booster, soit pour avoir accès à des versions d'Android normalement non compatibles.
Vive les ROMs customs ! Si vous vous êtes aventuré sur le Net en tapant Android dans la barre de recherche de Google, vous avez certainement croisé les termes Root et ROM. La ROM représente l’ensemble OS et Surcouche utilisateur. C’est, en quelque sorte, une version d’Android. Tous les appareils, lorsqu’ils sont vendus, sont équipés de ROMs dites officielles puisqu’elles émanent généralement du constructeur.

Une fois que vous avez obtenu les privilèges du Root, vous pouvez changer cette ROM officielle, pour une ROM dite Custom ou personnalisée. Dans le monde du PC, cela reviendrait à changer un système d’exploitation comme Windows pour Linux. Il n’y a donc rien d’illégal, d’interdit ou de dangereux dans cette procédure.

 

Pourquoi installer une ROM Custom ?

 

Deux raisons principales peuvent pousser les utilisateurs à installer des ROMs Custom. D’abord, pour les plus bricoleurs, la volonté de booster la puissance de son smartphone ou de sa tablette avec des ROMs épurées, pensées pour la performance. Celles-ci permettent, généralement, d’overclocker le processeur pour le pousser dans ses retranchements et gonfler sa puissance.

L’autre utilisation consiste à pouvoir installer sur son appareil une version d’Android qui n’est, normalement, pas compatible. Par exemple, si le constructeur de votre appareil tarde à faire une mise à jour vers Ice Cream Sandwich ou Jelly Bean, ou qu’il a même décidé de ne jamais le faire, vous pouvez forcer le destin. Les développeurs de ROMs customs sont des passionnés qui veulent porter ces nouvelles versions d’Android sur leurs appareils.

 

Un jeu d’enfant

 

C’est ce besoin qui les a poussés à développer des ROMs alternatives et à les rendre public. Attention, toutes les ROMs ne sont pas toujours compatibles avec tous les appareils. Faites très attention. Cependant, changer de ROM est devenu beaucoup plus facile avec le temps et les nouvelles versions d’Android. Mais avant toute chose, vous devrez rooter votre appareil et installer une version de ClockWorkMod Recovery. Comme la manipulation diffère d’un appareil à un autre, il est impossible de faire un seul tutoriel. Une fois ces prérequis en place, vous pourrez très simplement changer de ROM en suivant notre tutoriel.

ROM, vous avez dit ROM ?

ROM est une appellation usurpée… ou plutôt, c’est un abus de langage. ROM signifie, en effet, Read Only Memory et sert à définir en informatique les supports de stockage qui ne sont ouverts qu’en lecture sans pouvoir être modifiés. Le mot le plus proche de ce qu’est une ROM Android serait (encore en anglais), un firmware. En français, cela pourrait être traduit par micrologiciel ou logiciel embarqué.

3 ROMs alternatives :

Paranoid Android :

C’est la ROM alternative qui fait parler d’elle en ce moment. Elle permet un affichage hybride entre mobile et tablette, grâce à un système de redimensionnement personnalisable pour chaque application. La dernière version s’appuie évidemment sur Jelly Bean.

CyanogenMod :

Sans doute le firmware alternatif le plus connu. Les développeurs derrière Cyanogen sont très actifs et essaient d’offrir à leurs utilisateurs des fonctionnalités que l’on ne trouve pas habituellement dans les ROMs officielles. CyanogenMod 10.1, la dernière version est basée sur Jelly Bean 4.2.2.

AOKP :

La dernière version de l’Android Open Kang Project (AOKP), milestone 1, est basée sur Android 4.2 Jelly Bean. Déjà compatible avec les appareils Nexus, elle offre notamment des options complémentaires pour l’écran de verrouillage ou le volet de notifications. Elle est surtout connue pour améliorer les performances de votre appareil.

ROM Manager :

Gratuit // Anglais // 3,3 Mo // SD : Non

[QR size= »100×100″ link= »yes »]http://goo.gl/BWnXnF[/QR]

 

Plus d’informations sur l’application ROM Manager pour Android


Changer de ROM

30 min Expert
Si votre appareil est rooté et muni de ClockWordMod Recovery, vous pourrez installer une ROM custom en un clin d'oeil. Ici nous avons choisi la dernière version de Paranoid Android.
#1 - Prémices

Pour pouvoir flasher (installer) une ROM sur votre appareil, il faudra que celui-ci ait une version de la ClockWorkMod Recovery. Celle-ci peut s'installer à l'aide du logiciel Odin ou via l'application ROM Manager. Dans le menu de ROM Manager, appuyez sur Télécharger une ROM, puis sur Install. Si vous n'avez pas installé Recovery, c'est le moment, sinon appuyez sur CloWorkMod Recovery sous Recovery Already Installed.

#2 - Choisir la ROM

Choisissez ensuite votre appareil dans la liste qui apparaît puis la ROM qui vous convient le mieux et lancez le téléchargement. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez aller directement sur le site des développeurs de ROMs et voir s'il en existe des compatibles avec votre appareil. Téléchargez-les et collez-les ensuite à la racine de votre appareil.

#3 - Flasher la ROM

Une fois téléchargée et enregistrée sur votre appareil, revenez à ROM Manager et dans le menu Gérer les ROM, appuyez sur Installer une ROM depuis la SD Card et sélectionnez le fichier ZIP. Sauvegardez votre ROM actuelle si vous n'êtes pas sûr du résultat et il est conseillé de cocher Effacer Data et Cache (si vous avez fait une sauvegarde au préalable). Appuyez ensuite sur Redémarrage et Installation pour lancer le processus.

Etiquettes