Géolocalisation & Android : comment être intraçable ?

La géolocalisation c’est à la fois tellement pratique… mais aussi tellement flippant. Si votre vie privée est plus importante que de trouver le meilleur bar à tapas autour de vous en moins de 15 secondes, il va falloir repenser la manière dont vous utilisez votre smartphone.

Il est tellement pratique de simplement sortir son smartphone pour savoir où est l’arrêt de bus le plus proche, un restaurant de sushi, un distributeur de billets ou une pharmacie. Le problème c’est que Google sait aussi où vous vous trouvez… mais pas seulement ! Pratiquement toutes les applis demandent une autorisation de localisation au système pour différentes raisons : dresser un profil, améliorer le ciblage publicitaire, etc.

Et c’est sans parler de la surveillance à grande échelle orchestrée par des agences gouvernementales. Bref, ces services gratuits ont un prix. Un prix que vous payez avec vos données privées. Certains s’en accommodent, mais si vous lisez encore, quelque chose nous dit que ça n’est pas votre cas. Nous allons voir comment se débarrasser au maximum de tout ce qui peut vous rendre traçable sur votre appareil, du plus simple au plus radical…

intracable
Pour rigoler, allez dans Google Maps avec votre compte Google principal ouvert et dans le menu « hamburger » avec les trois traits horizontaux, cliquez sur Vos trajets. Et voilà ! Quand on vous dit que Google vous suit à la trace… Et encore Google est assez sympa pour vous montrer ces informations. Il est même possible de sélectionner un jour, un mois et une année.
À lire également : Sécurité, anonymat… Comment changer son adresse IP ?

4 mesures pour éviter la géolocalisation

1/ Gérez les autorisations de localisation

Votre smartphone est dans votre poche ou votre sac et bien sûr votre position est enregistrée où que vous alliez. Pourtant il ne suffit de pas grand-chose pour leur demander d’arrêter surtout depuis les dernières versions d’Android (depuis la 9 c’est encore plus facile). Allez dans le Gestionnaire d’autorisations. Ce menu peut se situer à différents endroits selon votre surcouche. Le mieux pour le trouver c’est de taper « autorisation » dans la zone de recherche des Paramètres Android.

Dans Localisation, vous verrez la liste des applis qui ont accès à votre position. Elles sont séparées en 4 catégories : Toujours autorisées, Autorisées seulement pendant l’utilisation, Toujours demander et Accès refusé. Voilà, vous pouvez commencer à faire le ménage ! Certaines applis vont vous dire qu’elles vont peut-être fonctionner moins bien sans cette autorisation, mais n’ayez crainte. Pourquoi Twitter, Instagram ou WhatsApp auraient besoin de savoir où vous êtes ? Et c’est encore plus vrai avec une application de lampe torche ou de Sudoku.

Désactivez-en le plus possible et vous verrez bien si vous avez une fonctionnalité qui manque sur une appli que vous aimez bien. Notez que pour l’appli photo, il s’agit d’afficher ou non les coordonnées GPS dans les données EXIF des fichiers. Ça peut être sympa…ou pas.

intracable


2/ Désactivez le GPS et l’identifiant publicitaire

En faisant défiler vers le bas la zone de notification, vous pouvez aussi couper la localisation sur l’icône GPS, Position ou Localisation selon la surcouche de votre appareil. Pendant que vous y êtes, vous pouvez aussi désactiver les publicités ciblées. Ce paramètre permet de dissocier vos déplacements et vos informations de localisations. Dans les Paramètres, allez dans Google, Annonces et Désactivez la personnalisation des annonces.

intracable


3/ Empêcher Google de se souvenir de vos déplacements

Il convient aussi d’effacer vos anciennes traces de déplacements chez Google. Il est possible d’effacer vos différentes positions et de nettoyer automatiquement cette mémoire. Allez dans la rubrique Données et personnalisation de votre compte Google puis dans Activités et trajets, sélectionnez Vos trajets et Gérer l’historique des positions. Ici vous pourrez désactiver ce traçage, effacer les données et supprimer automatiquement les activités, immédiatement ou au bout de 3, 18 et 36 mois.

intracable


4/ L’arme ultime : le « GPS-Spoofing »

Il s’agit d’un procédé très complexe qui consiste à faire croire que vous êtes à un endroit alors que vous en êtes à un autre. C’est très facile de faire ça sur PC avec un VPN, mais c’est plus compliqué sur un mobile Android. En effet, Android utilise à la fois vos coordonnées GPS et vos données mobiles pour calculer votre position. Pour ce faire, il existe une solution avec le VPN Surfshark (qui est le seul service à proposer cette fonctionnalité à notre connaissance). Même avec ce service payant, il faudra aller dans les Options pour les développeurs et activer les positions factices. On vous dit dit plus dans ce tutoriel sur le GPS Spoofing.

intracable