Geofencing : surveillez la géolocalisation d’un smartphone avec l’appli mSpy

Vous n’êtes pas sûr que votre enfant rentre bien de l’école tout de suite après la fin des cours ? Vous ne savez pas s’il est bien à la bibliothèque le mercredi après-midi comme il vous le dit ? La communication est primordiale bien sûr, mais parfois on aimerait être «sûr». L’application mSpy permet non seulement de surveiller discrètement l’activité d’un smartphone, mais elle permet aussi de le géolocaliser et de vous envoyer une alerte si ce dernier sort d’une zone déterminée : c’est le «geofencing».

Nous avons déjà parlé de l’appli mSpy dans un précédent article où nous avions abordé ses nombreuses fonctionnalités. Installée sur le téléphone d’un enfant elle permet d’avoir accès aux applis installées, aux messages (SMS, messagerie, réseaux sociaux), aux contacts, aux journaux d’appel, aux photos, aux recherches Internet… Bref, le contrôle total sur l’appareil d’autant que vous n’êtes pas obligé de dire à votre enfant qu’il est sous surveillance. L’appli s’installe discrètement, facilement, et vous n’avez plus à y revenir ensuite. Mais dans cet article nous allons plutôt parler de la localisation.

C’est bien connu, les ados ne sortent pas sans leur smartphone et vous pourrez savoir où il/elle se trouve en temps réel avec une précision de 20 mètres grâce à la localisation GPS du téléphone (même s’il est désactivé sur l’appareil). Mais comme vous ne pouvez pas passer votre temps à surveiller où se trouve votre progéniture, vous pouvez aussi être alerté si le téléphone venait à franchir une limite invisible que vous aurez déterminée. C’est le «geofencing» (fence = barrière dans la langue d’Axl Rose). Voyons comment cela fonctionne…

L’appli mSpy : combien ça coûte ?

Le logiciel mSpy est payant. Il faut en effet se méfier des logiciels gratuits : on ne sait jamais qui peut avoir accès à ces données confidentielles. mSpy a pignon sur rue depuis des années et est un des mieux notés du marché. La meilleure formule consiste à prendre l’offre «Premium» pour un an à 9,91 €/mois (mais il y a aussi une offre «Basic» sans engagement à 41,99 €/mois). L’appareil de votre enfant est perdu ou a-t-il été changé ? Vous n’avez pas de frais supplémentaires. Et si vous avez plusieurs enfants, il existe une formule «famille» pour surveiller 3 appareils en même temps.


Le geofencing : soyez alerté quand votre enfant rentre de l’école…ou s’il fait le mur

1/ L’emplacement GPS

Lorsque l’appli sera installée (cela se fait en 5 minutes avec des explications en français), vous pourrez suivre les différentes activités depuis votre Tableau de bord mSpy. Dans le menu de gauche, faites défiler les fonctionnalités pour arriver à Emplacement GPS. Ici vous aurez l’emplacement géographique de l’appareil de votre enfant. Dans l’icône en forme de calendrier vous pourrez déterminer l’emplacement en fonction de la date. Pratique pour savoir où était votre enfant hier à 15 heures par exemple.

localisation smartphone


2/ Le «geofencing»

Le geofencing permet d’être alerté sur votre e-mail si votre enfant sort d’une zone déterminée. Imaginons que vous ne désirez pas qu’il sorte de votre maison en le laissant toutefois faire des commissions ou aller réviser chez le voisin. Déterminez un périmètre géographique autour de chez vous en la dessinant sur la carte puis en déterminant le rayon. Donnez un nom à ce périmètre et faites en sorte d’être alerté s’il sort ou s’il rentre dans ce périmètre (ou les deux !)

localisation smartphone


3/ Les zones autorisées

Après les zones d’exclusion, vous pouvez aussi paramétrer des zones «autorisées». Soyez prévenu lorsqu’il rentre de l’école par exemple. Cela fonctionne de la même manière que les zones d’exclusion. Vous pouvez paramétrer les deux en même temps, mais elles ne peuvent pas se chevaucher bien sûr.

localisation smartphone

Attention !

Selon la loi française, cette application ne peut être utilisée à l’insu d’une personne. Elle peut cependant être utilisée sur les smartphones de vos enfants ou de personnes sur lesquels vous avez autorité ou consentement. Vous ne pouvez donc pas installer secrètement cette application sur le téléphone de votre conjoint(e) ou petit(e)-ami(e) sous peine de poursuites.