• Rechercher
Accueil ► Tutoriels ► Astuces ► Débloquer son téléphone : PUK, déSIMlock et mot de passe

Débloquer son téléphone : PUK, déSIMlock et mot de passe

débloquer téléphone

Lorsqu’on cherche sur Internet « débloquer son téléphone », il y a plusieurs significations en fonction de votre cas. Entre les utilisateurs qui ont acheté un téléphone auprès d’un opérateur et qui veulent en changer, ceux qui ont oublié leur code ou leur schéma de déverrouillage et enfin ceux qui ont entré trop de fois un code PIN erroné, il y a de quoi s’y perdre. Dans cet article, nous remettons l’église au centre du village…

PIN et PUK

À l’ouverture, chaque téléphone demande un code PIN correspondant à la carte SIM qui a été introduite dans l’appareil (si 2 carte SIM alors il y a deux codes PIN). Souvent ce code PIN est donné par votre opérateur, mais ce dernier peut parfois botter en touche et laisser un code PIN standard 0000 ou 1111. C’est à vous de changer et si vous laissez votre appareil allumé sans arrêt, vous pouvez oublier celui que vous avez choisi. Au bout de 3 tentatives infructueuses, votre SIM est bloquée et vous demande le code PUK. Il est tout à fait possible dans ce cas de retirer la carte SIM et d’accéder au contenu de votre appareil, mais vous ne pouvez plus utiliser votre forfait : plus d’appels, plus de SMS et plus d’Internet ! Ce fameux code PUK est sur la carte en plastique prédécoupée où se situait la SIM. Vous l’avez jetée ou perdue ? Pas de panique, il suffit de contacter votre service client au téléphone ou d’aller sur votre espace client en ligne… Attention, certains opérateurs facturent ce service !

Voici les sites sur lesquels se rendre pour obtenir le code PUK de votre carte SIM :

code puk
Même si vous perdez cette petite carte , il existe quand même des solutions…

Code, MDP ou schéma erroné

Le code, le schéma, la reconnaissance faciale ou l’empreinte digitale ne verrouille/déverrouille pas l’accès au réseau GSM, mais au contenu du téléphone. Le problème, c’est que même si vous avez le code SIM, vous ne pourrez même pas appeler sans votre méthode de déverrouillage. Rappelons que cette dernière est très importante en cas de perte ou de vol, car n’importe qui pourrait accéder à vos photos, votre e-mail, vos applis et tous vos comptes en ligne. Il convient donc de bien choisir ce moyen d’accès, car il est aussi important que le code PIN. Si vous oubliez votre code, schéma ou mot de passe, les galères commencent… Notez que si votre tête ou votre empreinte digitale ne sont pas reconnues, c’est votre code, schéma ou mot de passe qui vous sera demandé. Bref, si vous l’avez oublié, vous êtes dans de beaux draps…

Il existe une méthode qui consiste à utiliser Android Debug Bridge (ADB), un logiciel qui va permettre de reprendre la main sur votre appareil, mais il faut alors que le mode Debug soit activé sur l’appareil, or il ne l’est pas par défaut. À moins d’avoir activé ce mode en amont, aucune chance de retrouver l’accès à votre appareil ou à son contenu puisque ce dernier est chiffré. La dernière solution consiste à faire une réinitialisation complète du smartphone (hard reset). Vous retrouverez l’accès au téléphone, mais le contenu sera effacé. D’où l’intérêt d’utiliser la sauvegarde fort pratique proposée par Google. Avec votre compte Google, vous retrouverez (presque) tout !

Pour utiliser ce hard reset, il faut éteindre l’appareil, puis maintenir le bouton d’alimentation enfoncé en même temps que le bouton volume bas (ou haut selon les modèles). Lorsque vous verrez le logo de votre marque de téléphone, lâchez tout. Vous arriverez alors à un menu spécial. Naviguez avec les touches volume haut et volume bas et allez sur Wipe data, Wipe cache partition ou quelque chose qui y ressemble. Si vous ne réussissez pas, c’est que votre appareil dispose d’une méthode particulière : cherchez sur Google en tapant le nom exact de votre modèle. Par exemple : « Honor 8X hard reset ».

tel bloqué
Même sans pouvoir accéder aux menus de votre appareil, il est possible de reprendre la main dessus…

SIMlocké

Quand on parle de débloquer son smartphone, on parle parfois de pouvoir utiliser un téléphone acheté avec un forfait chez Orange par exemple pour pouvoir l’utiliser chez SFR par exemple. Depuis quelques années, un opérateur n’a plus le droit de SIMlocker votre appareil plus de 3 mois. Vous êtes bien sûr redevable des mois non payés (jusqu’à une certaine limite, voir notre article sur la loi Chatel et comment en profiter), mais vous pouvez très bien changer d’opérateur. Il suffit pour cela d’aller sur le site de l’opérateur, de rentrer votre numéro IMEI (tapez *#06# sur votre appareil) et de récupérer un code qui vous permettra de « débloquer » votre appareil. Vous pourrez alors l’utiliser chez qui vous voulez ou même le vendre.

Voici les sites sur lesquels se rendre pour pouvoir « déSIMlocker » votre appareil :

Sachez qu’avant cette limite de 3 mois, « déSIMlocker » son smartphone est possible, mais illégal à moins de payer une somme forfaitaire à votre opérateur. Méfiez-vous des gens qui vous proposeront de le faire pour une somme d’argent, même modique. Vous avez déjà changé d’opérateur ? Pas de problème, c’est bien ce dernier qui devra s’occuper du déSIMlock.

imei
La plupart du temps, il suffit de suivre les consignes…

Auteur
Benoît Bailleul

Grand Stratéguerre d'Android-MT, Benoît est journaliste depuis plus de 20 ans dans le domaine des nouvelles technologies. Il est aussi rédacteur en chef de plusieurs magazines liés à l'informatique (Pirate Informatique, L'officiel PC - Raspberry Pi et Les Dossiers du Pirate). Gentil comme tout, il peut se changer en Gremlin si vous venez l'embêter sur Twitter...

Tous les articles
Auteur Benoît Bailleul