• Rechercher
Accueil ► Tutoriels ► Astuces ► Comment installer une ROM Custom Android (wipe et flash)

Comment installer une ROM Custom Android (wipe et flash)

flash android

Si vous êtes intéressé par ce sujet, c’est que vous comptez dans un avenir plus ou moins proche installer une ROM Custom sur votre appareil Android. Vous l’avez peut-être déjà fait mais vous avez simplement suivi les indications qu’on vous a donné, sans trop savoir ce que vous faisiez.

Au passage, un Nandroid backup peut prendre plusieurs Go sur votre espace de stockage, selon les données à sauvegarder alors n’hésitez pas à faire de la place si vous êtes juste.
Avec le TWRP Recovery, on peut prendre des captures d’écran. Je vais m’en servir pour vous expliquer comment préparer son téléphone avant l’installation d’une ROM Custom et comment installer une ROM Custom.

Si vous avez le Philz Touch Recovery, les menus sont différents mais l’idée reste la même (voir plus loin)
Si vous avez le CWM Recovery, changez de recovery si vous pouvez :) Le Philz Touch et le TWRP sont les meilleurs.

Préparer le téléphone :

Il y a trois choses indispensables à faire :

1 : Sauvegarder ses données personnelles avant de faire les wipes. Vous pourrez alors les restaurer une fois sur la ROM Custom.

2 : Faire un Nandroid Backup

3 : Effacer les données qui pourraient rentrer en conflit avec la nouvelle ROM Custom (wipe)

A :C’est pas le sujet alors je fais bref : Titanium Backup si vous avez le root sinon Helium.

Le but est de sauvegarder les applications, les données des applications et éventuellement les SMS, contacts, journaux d’appels, mots de passe WiFi, etc…

Ne sauvegardez aucune données système (applications non désinstallables, paramètres…).

Au passage, assurez-vous d’avoir bien copié le fichier .ZIP de votre ROM Custom, ainsi que les GApps si elles ne sont pas intégrées à la ROM Custom.
Cherchez les Gapps en utilisant votre moteur de recherche préféré.

B :Redémarrez dans votre recovery custom. Comme évoqué au début, j’utilise le TWRP Recovery pour ce tuto. On arrive sur l’écran principal :
android

En haut, nous avons pour info : la version du recovery (v2.7.1.1), l’heure et le pourcentage de batterie restante.
Chaque case correspond à une sous catégorie d’options.
Pour faire le Nandroid Backup, on appuie sur la case Backup. On arrive sur cet écran :

rom custom

Ici, on coche toutes les cases. Si on veut donner un nom personnalisé à la sauvegarde, il suffit d’appuyer sur Backup Name. On arrive sur l’écran de droite. A l’aide du clavier, on tape le nom qu’on veut. Append date permet d’ajouter la date et heure de la sauvegarde. Une fois qu’on a saisi ce qu’on voulait, on appuie sur le bouton Go en bas à droite du clavier pour valider le nom.

On est de retour sur l’écran de gauche. Il ne reste plus qu’à slider de gauche à droite la barre du bas « Swipe to Back Up« .

Un Nandroid backup prend entre 1 et 6 min en gros, selon la quantité de données à traiter. Une fois la sauvegarde terminée, vous aurez un message Backup complete. Successful.
Vous pouvez appuyer sur l’icône en forme de maison tout en bas à gauche pour revenir à l’écran principal.

C :Depuis le menu principal, on appuie sur la case Wipe, puis Advanced Wipe :

custom rom

Sur l’écran de droite, on coche tout SAUF Internal Storage.

Signification des wipes :

Dalvik cache : c’est une zone de cache (fichiers temporaires) pour le Dalvik, machine virtuelle basée Java. Il sert lors du lancement de nos applications pour accélérer le temps de démarrage.

System : c’est la partition système où sont stockés des infos liées à la ROM que nous avons actuellement, des fichiers de hosts, certaines modifications sur la gestion du kernel, les applications par défaut (celles qui ne peuvent pas être désinstallées facilement, etc…)

Data : ce sont globalement nos applications utilisateurs, les données de ces applications et les paramètres système.

Cache : divers fichiers temporaires utilisés par les applications et le système. Le but étant de réduire le temps d’attente pour accéder à un fichier, une application…

Internal Storage : en gros, c’est votre dossier général /sdcard soit /data/media/0. Si vous cochez cette case, vous n’aurez de photos, plus de vidéos, plus de musiques, plus de documents multimedia personnels, etc… et plus de fichiers à flasher si vous les aviez mis dans votre /sdcard. NE PAS COCHER CETTE CASE.

Puis on glisse son doigt de gauche à droite via la barre du bas « Swipe to Wipe« . L’opération prend quelques secondes. Une fois qu’on a le message qui confirme la réussite des wipes, on retourne sur le menu principal en appuyant sur l’icône tout en bas à gauche en forme de maison.

Installer / Flasher la ROM Custom :

Depuis le menu principal, on appuie sur Install. On arrive sur l’écran de gauche :
Flasher la ROM Custom

Pour commencer, on sélectionne le stockage interne ou externe (1) selon où se trouve le fichier .Zip de la ROM Custom.

Ensuite, on appuie sur le fichier .zip de la ROM Custom (2)
On passe sur l’écran de droite : le nom du fichier est repris sur cet écran. Assurez-vous que ce soit bien le bon.
Si vous voulez ajouter un autre fichier .zip (comme les GApps ou un autre kernel custom), appuyez sur Add more zips (3). Pour annuler votre sélection de fichiers, appuyez sur Clear zip queue.

Une fois votre sélection faite, appuyez utilisez la barre du bas pour confirmer « Swipe to Confirm flash« .
Le flash des fichiers Zip ne prendra pas longtemps. Une fois le flash de réussite affiché, vous pouvez appuyer sur le bouton Reboot now.

Profitez de votre nouvelle ROM Custom :D

Avec la PhilZ Touch Recovery :

Après le TWRP Recovery, on va voir comment ça se passe pour le PhilZ Touch.

Le Nandroid Backup

Tout d’abord, le menu principal c’est ça :

PhilZ Touch

On va donc appuyer sur Backup and restore.
Vous avez deux choix : un backup général de votre système et de vos données (en bleu) ou un backup personnalisé où vous choisissez ce que vous voulez sauvegarder (en vert). Si vous ne savez pas quoi prendre, optez pour le bleu.

android rom

En appuyant sur Backup to /sdcard, on lance le nandroid backup donc on patiente pendant la sauvegarde. Tout comme le TWRP, vous aurez un message où informant du succès des opérations.
Une fois terminé, on retourne sur l’écran principal en appuyant plusieurs fois sur la flèche Retour du bas ou l’option « Go Back ».
Les wipes pour effacer les traces de l’ancienne ROM
Depuis l’écran principal, on sélectionne Wipe data/Factory reset.

flash rom

Pour installer une nouvelle ROM, le développeur a prévu une option spéciale appelée Clean to Install a New ROM. On appuie donc dessus puis on valide par Yes.
On peut ensuite retourner sur l’écran principal.

Flash de la ROM Custom
Depuis l’écran principal, on appuie sur Install zip.
Si le fichier .Zip de la ROM est sur votre mémoire interne, on sélectionne ensuite Choose zip from /sdcard (external sdcard si c’est sur votre carte SD externe) – Point 1.
Puis, on appuie sur le fichier que l’on souhaite flasher – Point 2
On valide enfin par Yes – Point 3.

wipe custom rom

Le flash se lance… Une fois le message de flash réussi apparu, on peut redémarrer avec Reboot system now.

Note : sur l’écran ci-dessus de gauche, vous pouvez noter l’option Install Multiple zip Files. Comme son nom l’indique, elle permet de sélectionner plusieurs fichiers zip avant de lancer la procédure de flash. Ça permet de gagner du temps en clair.

Bonne dégustation de votre nouvelle ROM :)

-
Auteur Goldodroid