• Rechercher
Accueil ► News ► Astuces ► YouTubeurs : réclamez vos droits d’auteur à la plateforme américaine !

YouTubeurs : réclamez vos droits d’auteur à la plateforme américaine !

Vous avez + de 10 000 abonnés à votre chaîne YouTube ? Ne passez pas à côté de cet argent auquel vous avez droit de la part de YouTube via vos droits d’auteur !

YouTube a un petit secret pour les créateurs français (et uniquement français). Révélé par Ludovic B dans une vidéo diffusée hier sur YouTube, depuis quelques années, un accord a été signé entre YouTube France et les sociétés de droits d’auteur en vue de reverser une partie de son chiffre d’affaires aux créateurs français de la plateforme américaine.

Concrètement ça veut dire quoi ? Ca veut dire qu’une partie du chiffre d’affaires de YouTube France est reversée aux créateurs de la plateforme qui déclarent leurs oeuvres (donc leurs vidéos) à la SACD ou la SCAM. Aucune restriction sur les vidéos n’existe apparemment. Vous pouvez aussi bien déclarer des vlogs, clips, documentaires… Ainsi, en plus de l’argent des publicités autour de la vidéo, vous toucherez un revenu supplémentaire en fonction du nombre de vues de vos vidéos.

Niveau tarifs on serait entre 10 et 50 centimes pour 1 000 vues selon Ludovic.

Comme le rappelle Ludovic dans sa vidéo, les droits d’auteur sont monnaie courante dans le monde de la TV ou de la radio ou même encore dans les boîtes de nuit. Concrètement, les chaînes de TV versent une partie de leur chiffre d’affaire aux sociétés de perception et redistrubtion des droits d’auteur, qui elles-mêmes les redistribuent aux créateurs de reportages et émissions achetées par la chaîne par exemple. Bien évidemment, plus le reportage est diffusé dans l’année, plus son créateur touchera de droits. Les stations de radio indiquent la liste de toutes les chansons qu’elles diffusent à la SACEM qui se charge par la suite de redistribuer l’argent perçu aux auteurs des musiques diffusées sur les ondes. Pour les bars/boîtes/restaurants… c’est un petit peu plus différent dans le sens où il s’agit d’un forfait payé à la SACEM ; les patrons de ces établissement n’envoient pas de liste précise des chansons diffusées à la SACEM.

Cet accord entre YouTube et les sociétés comme la SACD ou la SCAM existe depuis quelques années et les créateurs ont même été prévenus à l’époque mais il y a eu un léger souci à son lancement. En effet, SCAM en anglais signifie “arnaque” et donc quand les créateurs voient débarquer dans leurs boîtes mails un message dont l’objet est “arnaque”, peu d’entre eux ont ouvert le message pour découvrir le bonus d’argent qui les attendait par la suite. Ainsi dans les premières années d’existence de l’accord, la part du gateau qui était redistribué était plutôt généreuse entre les quelques créateurs au courant. Désormais c’est davantage démocratisé, et avec cet article et la vidéo de Ludovic, nous espérons que tous les YouTubeurs (de plus de 10 000 abonnés) pourront profiter de ce petit apport supplémentaire !

Enfin, n’oubliez pas que l’argent que vous percevrez de ces droits d’auteur est soumis à l’impôt et devra être déclaré et pour tout savoir sur cela, le site https://www.mesdroitsdauteur.com/ est là pour vous aider. Ludovic y a d’ailleurs fait plein de vidéos dedans pour expliquer toutes les démarches administratives qui vous attendent.

YouTube supprime toutes les vidéos complotistes sur la 5G et le Covid-19


Auteur
Guillaume Ghrenassia

Guillaume Ghrenassia est autoentrepreneur en rédaction de contenus, blogueur et pigiste sur plusieurs médias. Il a plusieurs passions dont les jeux vidéo, les séries TV, les BD et mangas, la musique, le luxe et est également un grand épicurien.

Tous les articles
Auteur Guillaume Ghrenassia