News

YotaPhone : smartphone à double écran disponible avant Noël pour 499 euros

C'est désormais officiel : le YotaPhone, smartphone Android doté d'un écran E-Ink en plus de l'écran normal, sera vendu ce mois de décembre pour 499 euros. La Russie, la France, ainsi que 3 autres pays européens verront donc débarquer cet ovni russe. Côté marketing, Yota joue sur l'innovation.
La conférence de présentation du YotaPhone est terminée et Vlad Martynov, CEO de Yota Devices, a comme prévu mis l’accent sur l’écran E-Ink qui équipe le dos de l’appareil.

L’Androphone russe est en effet doté d’un écran principal de 4,3 pouces avec une résolution HD (1280 x 720 pixels), et surtout d’un écran noir et blanc couvrant la face arrière du mobile. Utilisant la technologie E-Ink, comme la plupart des liseuses, ce dernier est allumé en permanence. Vlad Martynov a insisté sur ce point : « La plupart du temps, [les smartphones] sont en veille. Ce sont juste des boîtes noires ». Avec un écran toujours actif, le YotaPhone devra vous permettre d’avoir accès en permanence aux informations importantes pour vous.

Grâce à un menu dédié, dans les paramètres du YotaPhone, vous pourrez choisir ce qui doit s’afficher ou non. Il est aussi possible de faire un simple glisser/déposer de widgets directement depuis l’écran arrière, celui-ci possédant une zone tactile.

Les notifications affichées sur cet écran se mettent à jour en temps réel (calendrier, compte Twitter, Google Now…) et, dans le cas de SMS par exemple, restent tant que vous n’interagissez pas avec elles. Pour Vlad Martynov, c’est la solution pour ne plus manquer une notification dont le popup disparaît au bout de quelques secondes normalement.

Le YotaPhone : un smartphone endurant ?

Un écran E-Ink, comme celui qui équipe l’arrière du YotaPhone, est beaucoup moins gourmand en énergie qu’un écran « classique ». Ajoutez l’utilisation de la technologie LCD (et non IPS) pour l’écran frontal, et vous obtenez un smartphone moins énergivore, sur le papier, que ses concurrents. Voilà qui rassure devant la faible capacité affichée de la batterie : 1800 mAh. D’ailleurs, sachez que l’écran E-Ink pourra prendre le relais sur le principal en cas de batterie faible. Reste tout de même à savoir si le gain d’autonomie sera significatif à l’usage.

Caractéristiques techniques du YotaPhone :

OS : Android 4.2.2. Jelly Bean

Poids : 146 grammes

Dimensions : 133,6 x 67 x 9,9 mm

Écran frontal : dalle LCD 4,3 pouces 1280 x 720 pixels

Écran arrière : dalle EPD 4,3 pouces 640 x 360 pixels (E-Ink)

Processeur : double cœurs 1,7 GHz

RAM : 2 Go

Stockage : 32 Go d’espace disque

Photo : 13 mégapixels

Batterie : 1800 mAh

Autonomie annoncée : N.C

Si l’innovation du YotaPhone est indéniable, pas sûr qu’il séduira beaucoup de monde. Pour 499 euros, la fiche technique est en-dessous de la plupart des modèles de cette gamme de prix, voire de la gamme inférieure. Une période de tests prolongée sera nécessaire pour déterminer si ce fameux écran E-Ink change vraiment notre manière d’utiliser un smartphone, comme le clame Vlad Martynov.

En attendant, n’oubliez pas de jeter un œil sur notre prise en main du YotaPhone lors du MWC de Barcelone en début d’année.