Windows 10 : un faux écran bleu mis en place par des pirates

Attention, une nouvelle arnaque cible les utilisateurs de Windows 10. Des escrocs ont reproduit une page d’écran bleu Windows pour inciter des utilisateurs à appeler un faux numéro d’assistance Microsoft. Le but étant d’obtenir l’accès à distance du PC de la victime.

Après le faux SMS TousAntiCovid qui abritait un dangereux malware, des pirates ont trouvé un autre moyen de sévir sur la toile. Comme le rapportent nos confrères du site Geeko ce mardi 29 avril 2020, une nouvelle arnaque vise actuellement les utilisateurs de Windows 10. Pour résumer, cette escroquerie reprend la forme d’un écran bleu, page que vous connaissez probablement et qui est censée apparaître lorsqu’un problème technique provoque le crash de votre PC.

Dans ce cas-précis, l’écran bleu est simulé par ces arnaqueurs et a été crée de toute pièce. « Votre ordinateur a été verrouillé. Votre ordinateur nous a averti qu’il était infecté par un virus et un logiciel espion », peut-on lire sur cet écran bleu. Le résultat est plutôt convaincant. On retrouve la même mise en page, et seuls quels détails diffèrent avec l’affichage d’un écran bleu authentique.

Un faux écran bleu plutôt réussi

Les escrocs vous informent que vos données sont compromises, et notamment vos identifiants Facebook et ceux de vos différentes services de messagerie. Même son de cloche pour vos coordonnées bancaires et l’intégralité de vos fichiers sur votre ordinateur. Bien entendu, tout cela est faux. Les pirates s’amusent tout simplement à faire peur aux victimes, avec la menace de perdre des données et de l’argent.

Pour éviter que le « pire » n’arrive, vous êtes invité à appeler « le support technique » de Windows. Vous vous en doutez, le numéro fourni ne renvoie absolument pas à l’assistance de Microsoft. Non, si vous appelez, vous tomberez directement sur les arnaqueurs. Ici, les soi disant techniciens vont vous demander d’accéder à votre appareil pour installer un antivirus et d’autres logiciels, payants bien entendu, pour rétablir la situation. Le but étant de soutirer un maximum d’argent aux victimes.

ecran bleu
Crédits : Voix du Nord

Sans surprise, on vous conseille de ne pas appeler le numéro en question et de redémarrer immédiatement votre ordinateur dans la foulée. Ceci fait, nettoyez votre navigateur Web et faites un tour dans le panneau de configuration pour désinstaller toutes les applications qui vous semblent suspectes. Profitez-en pour faire un scan antivirus. Si vous n’en avez pas, il est peut-être préférable d’opter pour une solution payante qui protègera tous vos appareils (ordinateurs et mobiles) comme Bitdefender Total Security (proposé en ce moment à 40 € au lieu de 80 €) ou Norton 360 Deluxe (30 € au lieu de 95 €).

Sachez quand même que Microsoft répertorie l’intégralité des numéros de téléphones de ses différents services. En d’autres termes, si vous ne trouvez pas d’infos sur un numéro, il s’agit probablement d’un faux. Autre indice qui peut vous mettre la puce à l’oreille, un écran bleu affiche systématiquement un code d’erreur spécifique selon la cause du crash et non « code d’arrêt : VIRUS » (de plus, ça ne veut rien dire).


Laisser un commentaire