Windows 10 : Microsoft vous impose ses applications payantes

Plusieurs utilisateurs se sont aperçus de l’apparition soudaine de la suite Office, après un redémarrage de leur PC. Ces applications étant payantes, cette pratique peut être considérée comme une incitation à la consommation par Microsoft.

Microsoft aime imposer ses solutions. On se souvient par exemple de l’impossibilité de désinstaller Microsoft Edge de son PC. Or, en ce lundi 19 octobre 2020, il semble que la firme de Redmond a récidivé. En effet, de nombreux utilisateurs Windows 10 ont constaté que de nouveaux logiciels ont été installés sur leur PC à leur insu, à la suite d’un simple redémarrage. Il s’agit ni plus ni moins de la suite Office, qui comprend les utilitaires les plus célèbres de Microsoft comme Word, Excel, PowerPoint, etc.

Une découverte qui agace les utilisateurs, qui avaient fait en sorte de désinstaller la suite Office pour utiliser une autre alternative et/ou pour faire de la place sur leur espace de stockage. Et puis, on peut comprendre aisément la colère des utilisateurs de voir ainsi Microsoft installer tranquillement ses applications sur leur SSD ou leur disque dur. Le tout sans leur accord.

À lire également : Windows 10 – la dernière MAJ supprime des fichiers

Microsoft installe Office à ses gros sabots

D’autant plus que Microsoft ne fait pas ça discrètement non. Les raccourcis de la suite Office sont bien mis en évidence sur votre bureau et dans le menu Démarrer. Aucune chance de les rater. À cela il faut rajouter un problème de taille. La suite Office n’est pas gratuite. Il faut s’acquitter d’un abonnement annuel ou mensuel pour pouvoir utiliser les différentes applications.

De fait, cette manœuvre de Microsoft pourrait facilement être considérée comme de la publicité déguisée, une incitation à la consommation, le tout couplé à un abus de position dominante, étant donné que d’autres alternatives gratuites et payantes existent, comme OpenOffice par exemple.

Pour l’heure, Microsoft n’a pas réagi officiellement concernant les nombreuses plaintes et témoignages publiés sur le web. Nous mettrons cet article à jour lorsque nous aurons une réaction officielle. Espérons d’ici là que Microsoft ne s’amuse plus à installer en douce d’autres logiciels sur nos SSD et nos disques durs. Espérer est bien la seule chose à faire, puisque nous n’avons aucun moyen de les en empêcher visiblement, à part peut-être couper définitivement sa connexion Internet. Pas très utile sur un PC.

Source : Phonandroid