News

Wiko Darkfull, Wiko Stairway, entre les deux mon cœur balance…

En enrichissant son catalogue d'un Wiko Darkfull, l'entreprise marseillaise poursuit sa politique de milieux de gamme à prix plancher, mais créée aussi la confusion chez l'acheteur.
 

Il y a deux mois à peine, Wiko nous gratifiait de deux beaux smartphones milieu de gamme à prix très compétitifs, le Darkside et le Stairway. Voilà pourtant qu’un troisième appareil au prix similaire vient s’ajouter à la collection : le Wiko Darkfull.

Si le Darkside affirme sa singularité avec son écran de 5,7 pouces, il est légitime de se demander si le Stairway et le Darkfull ne font pas un peu doublon. Tous deux en effet disposent d’un écran 5 pouces 16 millions de couleur, d’une batterie de 2000mAh Li-Po et d’un appareil photo 13 mégapixels, tous deux exploitent Android 4.2.1, tous deux ont le défaut de ne pas supporter la 4G, et tous deux enfin appartiennent à la même gamme de prix : 240€ pour le Stairway, et 269€ pour le Darkfull.

le Wiko Stairway : Le milieu de gamme du dessous

Mais alors, pourquoi choisir l’un plutôt que l’autre ? On peut évidement parler de goûts et de couleurs : si le Stairway se décline en gris et blanc, le Darkfull n’existe qu’en ce que Wiko appelle « Dark Blue » (gris foncé, quoi). Le Darkfull dispose aussi de bords plus fins, l’amincissant de quelques millimètres en longueur et largeur, il conviendra donc aux amateurs d’appareils plus compacts…si on peut décemment qualifier un 5 pouces de « compact » (à noter que les poids en revanche restent similaires).

 Wiko Darkfull, pour 30€ de performances en plus

Parce qu’une différence de design cependant ne suffit pas à justifier un écart de 30€, il a fallu au Darkfull s’équiper d’un meilleur processeur, et d’une meilleure résolution pour dépasser le Stairway sur le plan technique. Pourtant, on est loin d’une supériorité écrasante : pas sûr que les 0,3GHz en plus se ressentent à l’usage, et si la différence entre 1280×720 pixels et 1920×1080 est clairement visible, pas sûr non plus que l’utilisateur lambda soit aussi exigeant pour un écran de smartphone.

Derniers détails embarrassants : le Wiko Darkfull perd en autonomie ce qu’il gagne en performance, et ne dispose pas de port SD.

Le Wiko Darkfull : un poil plus puissant, un poil plus compact
Le Wiko Darkfull : un poil plus puissant, un poil plus compact

En tant que milieux de gamme, le Stairway comme le Darkfull demeurent d’excellent smartphone, avec des rapports qualité-prix défiant toute concurrence (si ce n’est peut-être celle des Nexus), mais choisir entre l’un et l’autre revient à choisir entre menu Best-of et Maxi Best-of : quelques euros de plus pour quelques frites supplémentaires, ça vaut le coup, et en même temps on est pas sûr d’être si affamé.

Wiko Wiko eh eh, this time for Africa

Après s’être confortablement installé sur le marché Français, occupant la troisième place des ventes de smartphones « nus », Wiko ambitionne de se développer en Europe, avec des filiales en Italie, en Espagne, en Allemagne…mais aussi bientôt en Afrique avec une filiale qui devrait ouvrir en Algérie. Alors que les marchés occidentaux et asiatiques sont déjà bien saturés, Virginie Barbier, directrice marketing de Wiko, a confiée à Metronews que le marché africain représentait une réelle opportunité pour la marque.

(M.A.J le 12/11/13)

Etiquettes