WhatsApp peut lire les messages des comptes signalés

Afin d’améliorer la sécurité sur sa plateforme, WhatsApp va désormais accéder aux derniers messages d’un compte signalé pour effectuer des vérifications.

Comme vous le savez, WhatsApp est une messagerie instantanée qui met avant tout l’accent sur la sécurité de ses utilisateurs, notamment en chiffrant les messages de bout en bout. Malgré tout, et comme tout service dédié à la communication, piratage, harcèlement, escroquerie, insultes et autres joyeusetés sévissent sur WhatsApp.

WhatsApp renforce sa politique de signalement

Et comme sur Facebook ou Twitter, il est possible de signaler les comptes toxiques aux équipes de WhatsApp. Pour l’heure, cette fonctionnalité se limitait à la suppression de la conversation et au blocage du compte signalé. Seulement, l’application a décidé ce vendredi 6 novembre 2020 d’augmenter la sécurité d’un cran… au détriment de la confidentialité.

Jusqu’alors, les équipes de WhatsApp devaient analyser plusieurs critères avant de procéder au bannissement d’un compte : nombre de signalements pour un même numéro, ancienneté de l’utilisateur, le type des plaintes (insultes, etc).

Désormais, les modérateurs auront accès à une donnée supplémentaire : les messages récents d’un compte signalé. Ainsi, sur la dernière bêta de WhatsApp, les utilisateurs qui signalent un compte peuvent voir ce message apparaître : « Les messages les plus récents de cet utilisateur seront transférés vers WhatsApp ». 

whatsapp signalement
Crédits : WABetaInfo

Des zones d’ombres plutôt inquiétantes

Seulement, les détails autour de cette nouvelle fonctionnalité restent encore un peu trop flous à notre goût. Qu’entend WhatsApp par messages récents ? S’agit-il de messages vieux de quelques heures seulement ou de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines ? Combien de messages sont-ils envoyés sur les serveurs ? Les messages du plaignant sont-ils également analysés par les modérateurs de WhatsApp ? Pour l’heure, il n’y aucune réponse à toutes ces interrogations.

Si l’intégration de cette fonctionnalité est louable, elle met en danger la confidentialité des utilisateurs WhatsApp et remet en question l’intérêt de chiffrer les communications. À quoi bon les chiffrer si les modérateurs de WhatsApp peuvent tout de même y accéder ? Notez que ce signalement 2.0 fonctionne également avec les groupes. Cette fonctionnalité devrait arriver prochainement sur la version grand public de l’application.

Pour rappel, WhatsApp n’a cessé d’améliorer sa formule ces derniers mois. Ainsi, WhatsApp a testé des images temporaires à la Snapchat, et a également intégré des autocollants animés sur Android et iOS. En outre, un outil particulièrement efficace pour détecter les fake news a été déployé.

Source : Phonandroid