WhatsApp : livrez vos données à Facebook ou partez !

WhatsApp s’apprête à partager toutes vos données personnelles avec Facebook, sa maison-mère. Si vous refusez, vous devrez dire au revoir à votre compte.

Edit du 8 janvier 2021 : finalement, il semblerait que les Français, et plus largement les Européens ne soient pas concernés (pour l’instant)…

Nous vous en parlions en décembre 2020. À cette époque, il était dit que WhatsApp avait cédé au chantage. En effet, le service avait annoncé un changement dans ses conditions d’utilisation. De nouvelles règles imposées, puisque WhatsApp s’engageait à fermer votre compte en cas de refus de votre part.

Néanmoins, nous ne connaissions pas les détails concernant ses conditions inédites. C’est désormais le cas. En effet, en ce jeudi 7 janvier 2021, WhatsApp a commencé à envoyer des notifications à ses deux milliards d’utilisateurs pour les prévenir d’un changement imminent autour des conditions d’utilisation de l’appli.

Hop, toutes vos données chez Facebook !

En lisant avec attention les modifications apportées, on se rend compte que WhatsApp s’arroge ni plus ni moins le droit de transférer l’intégralité de vos données personnelles qu’il collecte à sa maison-mère : Facebook. Ainsi, on peut lire : « Nous collectons des données sur votre activité au travers de nos services, tels que les données de diagnostics et de performances liées au service ». 

L’application de messagerie instantanée poursuit : « Ces données peuvent inclure des informations sur votre activité (y compris comment vous utilisez nos services, vos préférences dans les services, comment vous interagissez avec les autres en utilisant nos services (y compris lors de vos interactions avec des entreprises), et l’heure, la fréquence et la durée de vos activités et interactions), fichiers de log et diagnostics, crashes, sites, et logs et rapports de performances ». 

À lire également : WhatsApp ne fonctionnera plus sur 5 millions d’appareils

whatsapp facebook
Crédits : Android MT

Messages, appels, photos, c’est open bar

Il faut toutefois continuer la lecture pour tomber sur le plus édifiant : « Cela inclut aussi des informations autour de la date où vous vous êtes enregistré pour utiliser nos services, les fonctionnalités que vous utilisez comme notre messagerie, les appels, les statuts, les groupes (dont les noms de groupe, images et description), les fonctionnalités de paiement ou entreprises, votre photo de profil, les données de la section À propos de moi, si vous êtes en ligne, quand vous utilisez nos services pour la dernière fois et quand vous avez mis à jour vos données À propos de moi pour la dernière fois ». 

Avec ce menu Maxi Best-Of de la collecte, il faut rajouter votre position géographique, votre adresse IP, et les identifiants de votre appareil. Vous commencez à vous dire que cela fait beaucoup non ? Nous aussi. Pour rappel, vous avez jusqu’au 8 février 2021 pour accepter ces conditions ou migrer vers une messagerie instantanée moins gourmande en données, comme Signal ou Telegram par exemple. On dit ça, on ne dit rien.

Et puis si vous êtes vraiment attachés à vos données, rappelons que le CyberGhost est encore en promotion en ce début d’année. Profitez d’un VPN complet pour votre ordinateur et votre mobile (jusqu’à 6 appareils) pour seulement 2 €/mois

Source : BFM TV


Laisser un commentaire