• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► WhatsApp : faites attention au « virus du nouvel an »

WhatsApp : faites attention au « virus du nouvel an »

Crédits : Pixabay

Les pirates qui se cachent derrière ce malware profitent des fêtes et du début d’année pour envoyer des messages de vœux contenant des liens vérolés.

Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’une nouvelle attaque cible WhatsApp. Déjà en novembre 2019, WhatsApp était victime d’une grave faille de sécurité grâce à laquelle des pirates pouvaient intercepter des conversations sécurisées. Il n’aura fallu attendre que quelques semaines pour voir un nouveau virus sévir sur l’application de messagerie instantanée.

Selon plusieurs blogs américains, des hackers ont profité des fêtes de fin d’année pour lancer le « virus du Nouvel An ». Concrètement, ce malware se cache dans de simples messages WhatsApp, qui prennent la forme de vœux de la nouvelle année. Ils contiennent à l’intérieur des liens vers des cartes de voeux numériques soit-disant envoyées par vos proches, mais il n’en est rien. Cliquez et vous serez redirigé vers un site malveillant qui abrite plusieurs malwares. En arrivant sur ce site, vous ouvrez en réalité l’accès à votre smartphone ou votre PC à ces logiciels malveillants.

D’après plusieurs témoignages, les victimes sont ensuite assaillies de spams publicitaires, de demande d’accès à vos données personnelles, et d’offres d’abonnement pour des services multiples. Pour l’heure, le « virus du Nouvel An » ne s’est pas propagé massivement, mais cela pourrait changer rapidement. Pour éviter ces problèmes, WhatsApp recommande à ses utilisateurs de ne jamais cliquer dans des liens contenus dans les messages d’une source inconnue. Le service de message instantanée conseille même de bloquer ces expéditeurs.

Et si WhatsApp devenait payant ?

Outre cette attaque, plusieurs utilisateurs de WhatsApp affirment avoir reçu un message sur leur messagerie Facebook les informant que le service de messagerie instantanée allait devenir payant. Une information soi-disant relayée par TF1. Voici ce que l’on pouvait lire : « On en a parlé aujourd’hui au journal de TF1. WhatsApp coûtera 0,01$ par message. Envoyez ce message à 10 personnes. Quand vous l’aurez fait, la lumière deviendra bleue (sinon WhatsApp activera la facturation) ». 

Autant vous le dire de suite, WhatsApp a démenti immédiatement cette information. L’application n’est pas prête de devenir payante pour tous les utilisateurs, et ce même si l’entreprise prévoit de mettre en place des options facturées à destination des professionnels.

Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez