• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► WhatsApp déploie un outil pour détecter les fake news

WhatsApp déploie un outil pour détecter les fake news

Crédits : Flickr

Ce nouvel outil permettra aux utilisateurs d’identifier les informations dont l’origine est douteuse, via une recherche effectuée sur le Web. Les utilisateurs pourront ainsi dénicher des informations supplémentaires sur le sujet, afin de démêler le vrai du faux.

WhatsApp continue doucement mais sûrement d’intégrer de nouvelles fonctionnalités. Après le succès en demi-teinte de la l’envoi d’argent gratuit, l’application de messagerie instantanée axe aujourd’hui ses efforts sur la lutte contre les fake news. En effet, WhatsApp déploie ce mardi 4 août un nouvel outil pour aider les utilisateurs à détecter les fausses informations.

Pour rappel, l’entreprise avait d’ores et déjà agi contre la désinformation en limitant le transfert de messages. Désormais, les messages transférés sont également indiqués à l’utilisateur, avec la simple mention “Transféré”. En d’autres termes, cela insinue que la personne qui vous a envoyé le message n’est pas son auteur original.

Outre cette indication utile, WhatsApp a donc intégré un outil pour détecter les fake news. Le principe est on ne peut plus simple. Si l’utilisateur vient de recevoir un message au caractère douteux et qu’il souhaite de plus amples informations à ce sujet, il suffit de cliquer sur l’icône de loupe apposée au message.

Une recherche sur le Web pour démêler le vrai du faux

Une recherche sur le Web sera immédiatement lancée, permettant à l’utilisateur de dénicher des informations supplémentaires et l’aider à dénicher le vrai du faux. Dans le cas d’une news par exemple, la recherche proposera à l’utilisateur de consulter d’autres sources, lui permettant de recouper les informations et de consulter d’autres points de vue.

Cette nouvelle fonctionnalité est d’ores et déjà disponible aux USA, au Mexique, au Brésil, en Espagne, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni sur les versions Android, iOS et Desk de l’application de messagerie instantanée. Il faudra prendre son mal en patience concernant la France, mais gageons que cet outil arrive dans peu de temps.

Avec la prolifération des fausses informations en lien avec l’épidémie de Covid-19, de nombreuses plateformes, applications et services ont déployé des outils pour lutter contre les fake news. YouTube a par exemple supprimé toutes les vidéos complotistes qui tissaient des liens entre Covid-19 et 5G. Quant à Twitter, le réseau social a décidé en février 2020 de surligner les tweets colportant des fake news en orange. Une bonne initiative qui permet de les détecter très rapidement.

Source : 01 Net


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez