WhatsApp : concrètement, que va-t-il se passer le 15 mai ?

Dès ce 15 mai 2021, les nouvelles conditions d’utilisations de WhatsApp rentreront en vigueur. Que va-t-il se passer si vous ne les acceptez pas ? Vos messages seront-ils toujours chiffrés ? On fait le point avant la date fatidique.

Comme vous le savez peut-être, les nouvelles conditions d’utilisations de WhatsApp s’apprêtent à entrer en vigueur ce 15 mai 2021. Il suffit d’ailleurs d’ouvrir l’application pour avoir un gentil avertissement de l’entreprise. « Les conditions d’utilisation entreront en vigueur le 15 mai 2021. Veuillez accepter ces conditions d’utilisation pour continuer à utiliser WhatsApp après cette date », peut-on lire à l’ouverture de l’appli.

Si vous n’avez pas suivi toute l’affaire, vous vous avez peut-être pris peur devant ce message de WhatsApp. Faisons donc un bref rappel des faits. En janvier 2021, WhatsApp annonce des modifications radicales de ses conditions d’utilisation. La messagerie instantanée va s’arroger le droit de fournir certaines de vos données personnelles à Facebook, sa maison-mère. C’est en tout cas ce que tout le monde comprend.

Les utilisateurs crient au scandale et des milliers quittent même WhatsApp au profit de Signal et Telegram. Devant cette levée de bouclier, Facebook et WhatsApp enchaînent les communiqués et tentent de clarifier la situation, avant de reporter l’entrée en vigueur de ces nouvelles règles au 15 mai au lieu du 8 février 2021. Mais que va-t-il se passer le 15 mai 2021 sur WhatsApp au final ? Faisons le point ensemble.

Pour résumer, avec ses nouvelles conditions d’utilisations, WhatsApp va inclure de nouveaux éléments liés à vos échanges avec des entreprises. Ces données seront transmises à Facebook, et elles serviront à améliorer le système de publicités ciblées du réseau social. Comme on peut lire sur la FAQ de WhatsApp, « nous partageons des informations avec les autres entités Facebook en tant que prestataires de services. Les prestataires de service aident les entreprises comme WhatsApp en fournissant des infrastructures, des technologies, des systèmes, des outils, des informations et l’expertise nécessaires à l’amélioration des services WhatsApp proposés aux utilisateurs ». 

Ce que vous risquez si vous n’acceptez pas les conditions d’utilisation de WhatsApp

En d’autres termes, WhatsApp transfère les données et profite des infrastructures de Facebook pour améliorer son fonctionnement. Mais que va-t-il se passer si vous n’acceptez pas ces nouvelles conditions d’utilisation ? Tout d’abord, sachez que les fonctionnalités de WhatsApp seront limitées tant que vous n’aurez pas accepté :

  • Vous ne pourrez pas accéder à votre liste de discussion, mais vous aurez toujours la possibilité de répondre aux appels téléphoniques et vidéo entrants. En tout cas durant les premières semaines. Passé un délai non précisé par WhatsApp, vous ne pourrez plus recevoir d’appels entrants, et WhatsApp cessera tout bonnement d’envoyer des messages et des appels sur votre smartphone. En d’autres termes, WhatsApp peut partir à la poubelle si vous ne vous pliez pas à ces exigences
  • Notez quand bien même que votre compte ne serait pas supprimé pour autant

Ce qui ne change pas avec les nouvelles conditions de WhatsApp

Si vous acceptez la nouvelle politique de WhatsApp, notez que cela ne changera en rien la confidentialité de vos échanges. Vos conversations seront toujours chiffrées de bout en bout, personne ne pourra pas intercepter vos discussions, que ce soit WhatsApp, Facebook ou un tout autre entité. Aucun historique des messages et des appels ne sera conservé et WhatsApp ne partage pas vos contacts avec Facebook. Notez également que WhatsApp « ne communiquera jamais votre numéro à une entreprise » et que ces entreprises ne peuvent pas vous contacter sans votre accord préalable.


Laisser un commentaire