WhatsApp : comment quitter l’application au profit de Signal

Avec la récente mise à jour de ses conditions d’utilisations, WhatsApp s’autorise maintenant le droit de transférer vos données personnelles à Facebook. De quoi motiver des milliers d’utilisateurs à quitter l’appli au profit de Signal, un service bien plus respectueux de la vie privée.

Avant toute chose, une petite remise dans le contexte s’impose. En ce début d’année 2021, WhatsApp informe ses deux milliards d’utilisateurs d’un changement à venir dans ses conditions d’utilisations. Il sera obligatoire de l’accepter, sous peine de perdre l’accès à l’appli. Problème, cette modification n’enchante pas vraiment les utilisateurs et pour cause.

Dans ses nouvelles conditions d’utilisations,  WhatsApp s’arroge le droit de partager toutes vos données personnelles avec sa maison-mère : Facebook. En effet, le réseau social a racheté le service de messagerie instantanée en 2014, pour la bagatelle de 16 milliards de dollars. Vos appels, votre adresse IP, votre position géographique, votre photo de profil, les informations renseignées dans la section À propos de moi, tout ça file droit chez Facebook.

Un scandale pour les utilisateurs qui ont opté pour WhatsApp pour son aspect sécuritaire, notamment grâce à l’emploi de communications chiffrées. Entre temps, WhatsApp a précisé que ses nouvelles dispositions ne concernaient pas les utilisateurs français et européens en raison du RGPD, qui empêche Facebook de faire ce qu’il veut avec les données.

whatsapp facebook
Crédits : Android MT

L’exode des utilisateurs WhatsApp vers Signal

Néanmoins, le mal est fait, et très rapidement les utilisateurs ont choisi de migrer vers une application plus respectueuse de la vie privée et de la confidentialité des données comme Signal. L’appli peut se targuer d’être l’un des services de messagerie instantanée les plus sécurisés, notamment grâce à son chiffrement particulièrement robuste. En effet, aucun acteur extérieur ne peut accéder à votre conversation, pas même les développeurs de Signal eux-mêmes.

En outre, Signal se montre très peu gourmand en collecte de données personnelles. Dans un récent article, les journalistes du site Forbes expliquent que Signal collecte seulement votre numéro de téléphone. On est loin de WhatsApp et de son attirail de données collectées. De fait, ce préambule vous décidera peut-être à délaisser WhatsApp au profit de Signal. On vous explique comment faire.

Comment installer Signal

En premier lieu, il conviendra d’installer Signal. L’opération se réalise en quelques minutes seulement et il n’y aucune difficulté à prévoir :

  • Rendez-vous sur le Play Store ou l’App Store et téléchargez Signal
  • Confirmez le fait de recevoir des notifications de Signal
  • Autorisez l’accès à vos contacts et renseignez votre numéro de téléphone
  • Rentrez le code à six chiffres envoyé par SMS par Signal
  • Créer votre code NIP (votre mot de passe)
  • Ajoutez tous les contacts proposés par Signal

Comment dire ciao à WhatsApp

Maintenant, il est temps de dire bon vent à WhatsApp, Facebook et sa collecte de données personnelles. Avant de tirer un trait sur le service de messagerie d’instantanée, assurez-vous d’importer votre groupe WhatsApp dans Signal. C’est ici que les choses se compliquent, puisqu’il faudra faire preuve de persuasion pour inciter tous vos amis, votre famille, collègues, etc. à migrer sur Signal. Montrez-leur cet article, ça devrait jouer dans la balance. Une fois que tout ce beau monde a rejoint l’équipe Signal, suivez les étapes suivantes :

  • Lancez Signal et appuyez sur l’icône en forme de stylo en bas à droite
  • Cliquez sur Nouveau Groupe et sélectionnez tous les membres
  •  Nommez votre groupe en « Bye Bye WhatsApp » (nommez-le comme vous voulez)
  • Allez dans Lien de Groupe et cochez Lien de groupe
  • Copiez le lien proposé par Signal et faites-le passer à votre groupe sur WhatsApp
  • Ne vous reste plus qu’à supprimer votre compte WhatsApp en vous rendant dans les Paramètres > Compte > Supprimer mon compte.

Passez de WhatsApp à Signal ou Telegram est une première étape, mais si vous souhaitez allez plus loin, nous vous conseillons d’arrêter d’utiliser Gmail et d’opter pour un Webmail chiffré comme ProtonMail à partir de 5 €/mois (la version gratuite est limitée à 500 Mo). Cette société Suisse fondée par des scientifiques du CERN est aussi à l’origine de ProtonVPN : un service qui va chiffrer l’ensemble de vos connexions à partir de 4€ /mois.


Laisser un commentaire