WhatsApp : cette nouvelle fonctionnalité va vous faciliter la vie

WhatsApp se dote aujourd’hui d’une nouvelle fonction bien pratique : l’envoi de message… à vous-même ! On vous explique pourquoi c’est une très bonne idée.

Chez WhatsApp, c’est un peu Noël avant l’heure tellement l’application n’en finit plus de proposer de nouvelles fonctionnalités ! Ces dernières semaines, c’est l’abondance et cette pluie digitale ne semble pas prête à l’accalmie. Il y a quelques jours, la messagerie de Meta déployait déjà 4 options toutes neuves et continue aujourd’hui la distribution de cadeaux avec celle bien pratique mais pourtant jusque-là impossible qui consiste à s’envoyer des messages à soi-même !

WhatsApp : message bien reçu !

WhatsApp déploie en effet la fonctionnalité qui permet de s’envoyer un message sur son propre compte dans les versions 22.23.74 sur iOS et 2.22.23.77 sur Android. Ceci se fait progressivement et il est donc possible que ce ne soit pas encore le cas pour tout le monde, mais ne vous inquiétez pas, ça viendra à qui sait se montrer patient. Pour les privilégiés qui y ont déjà accès, il vous suffit d’ouvrir une nouvelle conversation et l’application vous met en tête de liste. Cliquez sur votre nom et l’affaire est jouée.

Alors s’envoyer des messages à soi-même, c’est quoi le but ? C’est pour ceux qui n’ont pas d’amis ? Alors pas du tout, et si l’option semble étrange au premier abord, elle s’avère surtout très utile sous divers angles. Le premier, c’est que vous pouvez vous en servir pour transformer la conversation en pense-bête. La deuxième, c’est que cela permet un transfert de fichiers (photos, vidéos, documents…) très simple. Du moment que vous les avez chargés sur la conversation de votre téléphone, vous pouvez les retrouver sur le WhatsApp de votre tablette ou, encore mieux, sur celui de votre ordinateur. C’est par exemple comme ça que votre serviteur a transféré les captures d’écran de cet article sans avoir à passer par son Onedrive qui est, lui, toujours saturé.

Un nouveau réflexe à prendre donc.


Laisser un commentaire