Android Applis Decryptage News

WhatsApp fait le ménage : allez-vous être banni ?

whatsapp bannissement
La filiale de Facebook opère un grand ménage de printemps et bannit des dizaines de milliers d'utilisateurs. La raison ? Avoir utilisé des versions non-officielles de WhatsApp, considérées comme dangereuses pour la sécurité des usagers.

Avis aux utilisateurs d’applications clones de WhatsApp, il est vivement conseillé de revenir sur la version originelle du service de messagerie. En effet, WhatsApp effectue un grand nettoyage et bannit les usagers habitués à se servir d’une application pirate. Les applis WhatsApp Plus et GB WhatsApp sont notamment dans la ligne de mire de la filiale de Facebook. 

À elles seules, elles comptabilisent plusieurs dizaines de milliers d’installation. Une perte assez importante pour WhatsApp, mais surtout un sérieux risque pour les données personnelles des utilisateurs. C’est en tout cas la raison officielle donnée par l’entreprise dans un récent communiqué.

« Les applications non-prises en charge, telle que WhatsApp Plus et GB WhatsApp, sont des version modifiées de WhatsApp. Ces applications non-officielles sont développées par des tiers et violent nos conditions d’utilisation […] nous ne pouvons pas valider leur pratique de sécurité. »

En d’autres termes, la firme ne peut en aucun cas garantir le cryptage de vos conversations si vous vous servez d’applications tierces. De plus, certaines d’entre elles sont crées par des pirates, pour siphonner en toute tranquillité vos données et messages.

Un retour aux sources plus que recommandé

Pour éviter le ban, ou le cas échéant récupérer un accès à votre compte, il suffit de réinstaller la version officielle de l’application. Pas de bannissement définitif donc. Seul bémol, il y a de grandes chances que vos historiques de conversation soient supprimés.

Devant l’ampleur du phénomène, Facebook a automatisé le bannissement des usagers via une intelligence artificielle. Depuis sa mise en activation, cette IA a déjà limogé plus de deux millions de comptes en un mois !