Applis Decryptage News

Waze et Coyote : les contrôles de police ne seront plus affichés

waze coyote police
Coup de tonnerre chez les automobilistes ! Le gouvernement s’apprête à interdire l’affichage en temps réel des contrôles policiers. Cette loi, qui devrait être présentée au mois de décembre au Conseil des ministres, va en effet sanctionner de 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende les applis qui ne respecteraient pas la mise au banc de ce type de référencement.

Rappelons que des applications comme Waze ou Coyote, en plus de proposer une fonctionnalité de navigation via GPS ou l’affichage de point d’intérêt, permettent de signaler aux automobilistes la présence de contrôles routiers sur leur chemin. Il s’agit d’un principe d’entraide entre automobilistes qui existe depuis le milieu des années 2000, mais il faut reconnaître que grâce à ces applications, des criminels ou des terroristes peuvent se soustraire aux contrôles très facilement.

Les enlèvements d’enfants, les «go-fast» et les associations de malfaiteurs sont bien sûr ciblés, mais le but est aussi d’empêcher les fêtards de prendre le volant éméché et de s’en tirer. Selon le projet de loi, les contrôles de vitesse ne seraient pas encore concernés. Attention, il ne s’agirait pas de mettre une chape de ciment sur ces fonctionnalités très demandées par les utilisateurs, mais d’occulter les alertes pendant des périodes de 3 à 24 heures sur certains endroits. Attendons de voir comment sera présenté ce projet par un gouvernement qui bat des records d’impopularité…