VPN gratuits ou payants : quelle est la meilleure solution ?

Avec les tarifs parfois excessifs des VPN payants, on peut être tenté de se diriger vers un VPN gratuit. Seulement, leurs services sont souvent limités et certains représentent même un risque accru pour vos données. On vous explique tout.

Rappelons tout d’abord les bases. Un VPN, ou réseau virtuel privé en français, est un service qui vous permet de sécuriser vos activités en ligne et votre confidentialité, notamment en chiffrant les données entrantes et sortantes de votre connexion Internet. En outre, un VPN pour permet de délocaliser votre adresse IP hors des frontières hexagonales. Bien pratique pour contourner les restrictions géographiques liées à certains services, comme Netflix par exemple.

Avec un VPN, au revoir le catalogue français un peu limité (merci la chronologie des médias) et dites bonjour au catalogue américain ou japonais de Netflix, avec toutes les dernières nouveautés. En 2021, il est dans tous les cas plus que conseillé d’investir dans un VPN, surtout à l’heure où le télétravail s’est démocratisé. La question qui se pose alors est la suivante : dois-je prendre la peine d’investir dans un VPN payant comme Surfshark ou puis-je me contenter d’un VPN gratuit ?

Faut-il utiliser un VPN gratuit ?

N’entretenons pas le suspense plus longtemps : non, nous ne vous conseillerons jamais d’opter pour un VPN gratuit. Certes, sur le papier, ces VPN offrent peu ou prou les mêmes services qu’un VPN payant : connexion chiffrée, possibilité de se connecter sur des serveurs localisés à l’étranger, etc. Reste que la gratuité a un prix justement. Dans la grande majorité, les VPN gratuits disposent d’un nombre limité de fonctionnalités et sont extrêmement limités dans leur utilisation.

En premier lieu, ces VPN gratuits proposent une quantité de données limitée (une enveloppe quotidienne ou mensuelle). Prenons l’exemple d’HotSpot Shield VPN, qui dans sa version gratuite, offre 500 Mo de données par jour. Ce sera suffisant pour aller apprendre deux trois choses sur Wikipédia, mais ne comptez pas bingewatcher les dernières séries Netflix sur un serveur US.

À lire également : Quel VPN choisir ? Test, avis, comparatif des meilleurs VPN 2020

La sécurité et les performances sacrifiées sur l’autel de la gratuité

Et justement en parlant des services de streaming, sachez qu’il sera impossible de contourner les géoblocages des sites de SVOD avec un VPN gratuit. Le problème vient aussi de la bande passante : un utilisateur payant sera toujours prioritaire sur vous. Autre point, un VPN gratuit dispose généralement d’un nombre limité de serveurs, ce qui peut provoquer des baisses de performances importantes si tous les serveurs sont pleins. Rajoutons à cela l’impossibilité de choisir votre serveur, ce qui revient à un tirage du loto : soit vous avez de la veine en tombant sur un serveur avec une bonne connexion, ou bien vous tombez sur un « serveur-patate » sous Windows Server 2003.

Mais bien entendu, le plus inquiétant avec les VPN gratuits, c’est l’utilisation potentielle de vos données personnelles à des fins de financement. Vous connaissez l’adage, « Quand c’est gratuit, c’est toi le produit« . Or et comme le précise une étude menée par Top10vpn.com, 60% des 30 premiers résultats issus de la recherche « VPN » sur l’App Store sont des applications liées à des entreprises chinoises. Et figurez-vous que 86% d’entre elles clament haut et fort dans leur politique de confidentialité qu’elles partagent vos données avec ces entreprises.

Combien coûte un VPN payant ?

Si vous désirez un VPN, pas besoin non plus de dépenser des sommes folles. Avec ses 6876 dans 90 pays, CyberGhost ne coûte que 2 €/mois. Pour profiter de ce tarif de -83% par rapport à l’offre mensuelle, il faudra prendre un abonnement de 3 ans en payant la totalité en une fois soit 78 €. Avec les 3 mois gratuits, vous êtes alors tranquille pour 39 mois. CyberGhost vous permet de sécuriser tous les appareils de la maison, propose une garantie « satisfait ou remboursé » de 45 jours et propose des serveurs pour toutes les utilisations : jeu, stream, téléchargement ou « le plus rapide ». Et si vous n’avez pas envie de vous abonner pour 3 ans, Surfshark, qui propose à peu près les même services, affiche un prix de 2,04 €/mois pour deux ans : 24 mois de protection pour 48,99 €…

vpn cyberghost
Des serveurs dans tous les pays…
Catégories VPN

Laisser un commentaire