Vous pouvez utiliser Messenger sans compte Facebook

Messenger, l’application de messagerie de Facebook s’émancipe et ne demande plus de compte sur le réseau social pour être utilisée.

Après avoir forcé ses utilisateurs à utiliser une autre application pour discuter avec ses amis. Facebook laisse plus de libertés à l’application qui ne nécessite même plus de compte sur son réseau social.

La manœuvre de Facebook est très bizarre au premier abord. En effet, pour profiter de toutes les fonctionnalités de Messenger, il faut un compte Facebook. Pour accéder à ses amis, ou synchroniser ses messages entre les différents appareils (ordinateur, tablette, smartphone). Finalement, c’est une façon d’inciter les gens à créer un compte Facebook. Même si le réseau social peut se targuer d’avoir une base utilisateur de plus de 1 milliard de membres, il reste des irréductibles à convertir.

Si l’on écoute les anti-facebook qui ont dû s’inscrire sur le réseau c’est surtout pour ne pas perdre le contact avec leurs amis ou pour être au courant des derniers potins. Du coup, Messenger est une sorte de cheval de Troie qui va donner envie aux gens de venir d’eux-mêmes et de partager du contenu derrière leur évitant ainsi d’être des utilisateurs fantômes.

Cependant, pour profiter de Messenger sans compte Facebook, il faudra donner son numéro de téléphone. Ainsi, lorsque vous lancez l’application, celle-ci vous demandera si vous avez un compte Facebook, en répondant par « non », elle vous proposera de vous inscrire via votre numéro de téléphone. Cette nouvelle possibilité n’est pour l’instant active qu’aux États-Unis, Canada, Pérou et au Venezuela.

Le nouvel écran d'accueil lors de l'utilisation de Messenger

En vous inscrivant, vous pouvez profiter des mêmes fonctionnalités (à part la synchronisation) comme : les appels, la visioconférence, les conversations de groupes, l’envoi de photos ou de message vocaux, l’utilisation de stickers ou d’applications tierces comme Giphy.

Enfin, si cette nouvelle possibilité est intéressante pour les « non-Facebookien », on attend toujours de savoir ce que va faire Facebook avec WhatsApp qui a été racheté il y a quelques mois déjà.