News

Vous ne pourrez plus acheter votre Samsung aux Etats-Unis

Plusieurs blogs américains se font l'écho d'une nouvelle politique chez Samsung. Les smartphones les plus récents de la marque coréenne, vendus en Amérique et en Europe, sont équipés d'un système de restriction géographique.
Si vous vouliez profiter du taux de change pour acheter le dernier Galaxy Note 3 lors de votre prochain voyage à New-York, vous pouvez d’ores et déjà oublier. D’après plusieurs blogs américains (ici et ) et asiatiques (ici), Samsung a opéré un changement de politique pour le moins surprenant. Les appareils vendus en Europe et en Amérique ont un verrouillage géographique intégré. Autrement dit, votre carte SIM devra appartenir à la région concernée pour fonctionner sur votre appareil. D’après les informations fournies par Samsung Allemagne, cette restriction concerne les Galaxy SIII, SII, Note, S4, S4 Mini et Note 3 achetés après la fin du mois de juillet 2013. Si vous avez un doute, une étiquette sur la boite de l’appareil doit préciser la compatibilité de votre appareil avec une zone géographique unique.

Qu’est-ce que ça implique ?

En d’autres termes, si vous possédez un appareil avec un tel verrouillage, vous ne pourrez pas glisser de carte SIM locale lors d’un voyage sur le continent américain. Une décision d’autant plus surprenante que les hommes d’affaires sont le coeur de cible du Note 3. Il faudra donc utiliser sa carte SIM à l’étranger, ce qui implique des frais d’itinérance (roaming) qui peuvent être importants.

Plusieurs images montrant les nouvelles étiquettes de Samsung ont fleuri sur le forum de XDA-Developers
Plusieurs images montrant les nouvelles étiquettes de Samsung ont fleuri sur le forum de XDA-Developers

Impossible également d’acheter un smartphone aux Etats-Unis pour s’en servir en France. C’est d’autant plus dommage que les prix pratiqués aux Etats-Unis sont souvent inférieurs. En réalité, le prix en dollars correspond au prix en euros et donc, au jeu du taux de change, le smartphone est moins cher aux Etats-Unis.

L’Europe vache à lait de la téléphonie ?

Les adeptes de la théorie du complot y verrait une tentative de Samsung de faire payer les utilisateurs européens le prix fort. Ce serait oublier que les smartphones vendus en Asie ne possèdent pas (encore?) cette restriction géographique. Il sera donc toujours possible d’acheter un téléphone au Japon ou (plus rentable), en Malaisie, pour économiser quelques euros. Il n’empêche que si Samsung tient à réduire l’utilisation des smartphones dans certaines régions, c’est probablement pour exercer un meilleur contrôle sur les importations et exportations de ses appareils. Cibler des marchés fermés est toujours plus simple. D’autant que certaines fonctionnalités présentes sur les appareils américains ne sont pas disponibles en Europe. Les européens paient donc plus chers pour des fonctionnalités moindres…

Un blocage physique

Et si quelques petits malins se disent qu’ils pourront déverrouiller facilement leur portable, ils se trompent. Le bridage des appareils est, semble-t-il, physique et non logiciel. Impossible à faire sauter donc, même avec un Root et un désimlockage traditionnel. Le verrouillage utilise en effet le MCC (Mobile Country Code) de la carte SIM. Cela signifie que les possesseurs de Note 3 ne pourront utiliser aucune carte SIM dont le MCC diffère de la zone restreinte.

Etiquettes