News

Les voitures sous Android se précisent, mais ça sert à quoi au fait ?

Alors qu'Android devrait débarquer dans nos automobiles sous peu (selon Android Police), on se demande ce que cela pourrait bien apporter de nouveau par rapport aux technologies existantes.

« Ok Google, trouve le chemin le plus rapide pour aller à Longcochon, et joue-moi le dernier album d’Hervé Villard ». Aujourd’hui vous dites cela à votre smartphone, demain vous le direz à votre voiture. Le site Android Police a mis la main sur le « work in progress » (en cours de développement) de l’intégration d’Android dans les automobiles. Pour faire simple, il s’agit d’une interface grâce à laquelle vous pourrez entre autres passer et recevoir un appel, dicter un SMS ou un mail, et lancer de la musique. On imagine aussi la possibilité de demander un trajet à une application GPS voire d’obtenir des informations sur la voiture, en fonction des éventuelles surcouches constructeurs (kilomètres parcourus, essence restante…).

Le tout se ferait via commande vocale pour ne pas distraire le conducteur, tout en offrant visiblement la possibilité d’entrer des commandes sur un écran tactile (à réserver au passager pour éviter les accidents).

 

 

Rien de bien révolutionnaire donc, d’autant qu’on ne sait pas encore sous quelle forme se présentera l’interface. Autoradio ? Écran inséré sur le tableau de bord ? Sur le volant ?

Indépendamment de sa forme, l’ajout d’Android dans la voiture ne semble pas apporter de grandes nouveautés par rapport à ce qui se fait déjà. On pensera aux autoradios connectés par exemple, aux fonctions déjà nombreuses, ou même à un simple support pour smartphone à fixer sur le pare-brise (moins pratique certes). L’enjeu sera donc de proposer une expérience utilisateur vraiment intuitive et parfaitement intégrée à la conduite. La possibilité d’accéder au Google Play Store et à ses millions d’applications pourrait aussi susciter l’intérêt pour cette technologie.

 

 

Android aura fort à faire face aux solutions concurrentes des constructeurs automobiles, surtout que certains comme Audi ou Honda ont signé un partenariat avec Google… et Apple.

Etiquettes