Accueil > Les News Android > Un mur virtuel pour les mexicains européens !

Un mur virtuel pour les mexicains européens !

Par Benoît Bailleul

Pour contourner les nouvelles directives de l’Union Européenne sur la collecte de données, une société américaine propose à ses clients de bloquer les internautes européens de sorte qu’ils n’accèdent pas à leur contenu. Pas de bras, pas de chocolat.

Quand nous avons pris connaissance de ce service, nous avons cru à une blague, mais c’est au contraire très sérieux. Vous avez forcement entendu parlé de la RGPD (Règlement général sur la protection des données), ce nouveau règlement sur la protection des données qui protège les citoyens européens des dérives de la collecte de données ? Petit cours de rattrapage ici si vous ne savez pas de quoi il s’agit :

Pour faire simple, cette loi impose un consentement explicite en cas de collecte de données vous concernant. C’est une protection qui entrera en vigueur au 25 mai 2018, mais le problème c’est que si les grands groupes étrangers se sont préparés pour être «prêts» à se conformer à cette directive européenne, ce n’est pas le cas de millions de petites entreprises (qui utilisent souvent des outils préconfigurés pour collecter des informations à but commercial) qui ne veulent/peuvent pas se mettre en conformité. C’est ainsi que s’est créé le site Gdpr-Shield.io. Le but est simple : si vous votre site ne vise pas un public européen, pourquoi dépenser des sommes folles pour sa mise en conformité ou risquer une amende ? La solution : bloquer les internautes européens ! Se comporter comme un petit despote c’est facile avec GDPR Shield ! Bien sûr c’est ridicule, car on voit mal l’Europe porter plainte contre un site Web basé en Arizona qui vend des pendentifs à 5 dollars. Selon Isabelle Falque-Pierrotin, directrice de la CNIL, le but est d’«accompagner la montée en apprentissage des acteurs pour que ceux-ci se mettent en conformité et non de gérer un tableau de chasse des sanctions». Sauf que pour les gens mal renseignés et très proaméricains, GDPR Shield présente bien en proposant un service payant qui ne les force pas à réfléchir. Une sorte de mur virtuel pour les Mexicains d’Internet que nous sommes…

Articles les plus populaires :

comments powered by Disqus

Auteur : Benoît Bailleul