• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Un emoji drapeau breton sur Twitter pour quelques semaines !

Un emoji drapeau breton sur Twitter pour quelques semaines !

emoji bretagne

Promu par la Région Bretagne et l’association .bzh, le drapeau breton ou Gwenn Ha Du est disponible le temps d’une campagne dont l’objectif final est de créer un véritable emoji pour toutes les plateformes.

Depuis le lundi 13 janvier, vous pouvez donc faire apparaître le drapeau breton sur le réseau social Twitter et uniquement sur celui-ci. En à peine une journée, l’emoji du drapeau breton a été intégré à plus de 23.000 tweets, pour le faire apparaître deux uniques possibilités s’offrent à vous : #emojiBZH ou encore #GwennHaDu.

Qui peut créer un nouvel emoji ?

C’est le consortium Unicode qui est chargé, entre autres, de définir les emojis qui seront intégrés et lisibles dans les appareils électroniques du monde entier. On peut retrouver certaines grandes entreprises telles Google, Apple, Facebook, Samsung, Microsoft, IBM et Twitter… dans ce consortium ; parfois elles créent d’elles-mêmes un nouvel emoji quand il y a une forte demande.

L’an dernier, 230 nouvelles icônes ont été approuvées par le consortium, après un processus de sélection très strict : un emoji doit répondre à des critères très précis et ses soutiens doivent prouver que, s’il était intégré, il serait très utilisé. A noter que réussir à faire introduire un nouvel emoji est très difficile comme a pu le constater l’équipe du Monde, en proposant, sans succès, un emoji raclette.

L’emoji Gwenn Ha Du à l’épreuve…

Si la demande de 2018 pour le drapeau breton n’est pas encore validée, la Région Bretagne et l’association .bzh ont quand même demandé à Twitter, contre rémunération, qu’un emoji Gwenn Ha Du s’affiche chaque fois qu’un hashtag #emojiBZH ou #GwennHaDu était utilisé. Le but est simple, prouver au consortium que la demande est très forte pour cet emoji et qu’il a toute sa place dans nos claviers. Cette campagne a été soutenu par des personnalités comme le journaliste Patrick Poivre d’Arvor, les footballeurs Gautier Larsonneur et Romain Danzé… ainsi que des marques bretonnes : Armor Lux, Le Slip français, le Télégramme… .

En parallèle, une pétition a recueilli plus de 26 000 signatures pour ce projet, et une campagne de financement participatif de 22 565 euros.

Cela sera-t-il suffisant pour valider la création de l’emoji Gwenn Ha Du ?

Affaire à suivre… Fin mars, un nouveau dossier, renforcé par cette expérience, sera transmis au consortium Unicode ; réponse attendue pour janvier 2021. En attendant, vous pouvez, jusqu’au 9 février, soutenir l’emoji drapeau breton en l’utilisant sur Twitter, « matin, midi et soir #EmojiBzh pour faire monter les compteurs » selon les recommandations du président de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard sur France Bleu !


Auteur
Richard Romano

Il n'y a pas grand-chose à dire sur Richard. Bon camarade avec des odeurs corporelles limitées à leurs plus simples expressions, Richton erre à la rédaction le plus souvent à la recherche d'un Croix Bleu, d'un Stoptou ou d'un Batna. Parfois il travaille, mais trouve toujours une bonne excuse pour ne pas rendre un article à l'heure : "Mon père était bloqué à Roquefort-la-Bédoule alors j'ai dû...", "J'ai marché dans l'eau avec mes chaussettes donc..." et notre préférée "J'avais pas Internet alors j'ai envoyé des mails". Une épée.

Tous les articles
Auteur Richard Romano