Applis Decryptage News

Un chapelet connecté pour des prières 2.0

appli catho
On savait que l’Église catholique romaine était très connectée notamment au travers l’application Click To Pray, mais le Vatican muscle son jeu avec un chapelet connecté créé en partenariat avec la marque Acer. Bienvenue en 2019 !

Au siècle dernier certains s’imaginaient conduire des voitures volantes dans un monde sans guerre et sans religion. À la place nous avons des trottinettes électriques, TikTok, des attentats au couteau (les attentats au cure-dent c’est pour 2020) et des chapelets connectés messieurs-dames !

L’objet en question, vendu pour 99 € et étanche (au moins à l’eau bénite), propose de suivre le fil de vos prières et de choisir entre différents rosaires. Il s’active en faisant un signe de croix, passe d’une prière à l’autre si on le secoue et dispose d’une autonomie de 4 jours. Sans batterie, vous pouvez bien sûr l’utiliser comme un chapelet «normal» grâce à ses 21 perles. Pour ceux que ça intéresse, il fait aussi office de capteur d’activité : compteur de pas, distance parcourue et calories brûlées. Pour profiter de toutes les fonctionnalités, il convient de l’appairer avec l’application mobile Click To Pray qui comprend des vidéos relayant les intentions du Pape, mais aussi des prières thématiques. Une sorte de «hub» catholique pour se sentir moins seul lors de ses connexions avec le divin.

Selon le Vatican, le but est de proposer «le meilleur de la tradition spirituelle de l’église avec les dernières avancées technologiques». Notez qu’à peine les 3000 exemplaires mis en circulation, l’appareil a été mis à mal. En effet, le hacker d’élite, «vu à la télé», Baptiste Robert aurait déjà piraté l’engin et serait en contact avec Dieu lui-même pour régler le problème. Nous sommes sauvés.

catho app