• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Twitter VS Donald Trump : le réseau social désactive une vidéo pour violation des droits d’auteurs

Twitter VS Donald Trump : le réseau social désactive une vidéo pour violation des droits d’auteurs

Crédits : Pixabay

Le bras de fer entre Twitter et le président des États-Unis continue. Cette fois-ci, la plateforme a supprimé une vidéo de la Maison Blanche pour violation des droits d’auteurs.

Cette guerre a commencé il y a quelques jours seulement. Le 28 mai dernier, le président Donald Trump publie plusieurs tweets sur la mise en place du vote par correspondance en Californie. L’idée est pourtant bonne en soi, elle va permettre aux Américains d’accomplir leur devoir citoyen tout en évitant de se mettre en danger et de prendre le risque de propager le virus encore davantage.

Pour rappel, les États-Unis sont les plus touchés par le virus, avec plus de 100 000 morts. Seulement pour Donald Trump, ce dispositif va fausser les votes et favoriser la fraude. Résultats, Twitter applique la mention « Vérifiez les faits » sur la publication du chef d’État. C’en est trop pour Donald Trump qui menace de fermer les réseaux sociaux dans le pays.

Twitter ne fait qu’appliquer ses propres règles

Mais quelques jours plus tard, Georges Floyd, un Afro-Américain de 46 ans et père de deux enfants, perd la vie durant une arrestation musclée. Le pays est depuis à feu et à sang, les manifestations se multiplient dans les grandes métropoles américaines, et le mouvement BlackLivesMatter fait entendre sa voix et appelle à la fin des violences policières et de la haine raciale qui gangrènent les États-Unis.

La guerre entre Twitter et Donald Trump reprend à ce moment tragique des États-Unis. Le réseau social décide de masquer un tweet du président dans lequel il ferait « la glorification de la violence ». Et en ce 5 juin 2020, les modérateurs de Twitter ont supprimé une vidéo de l’équipe présidentielle pour violation des droits d’auteurs.

À lire également : Coronavirus – le FBI l’affirme, la Chine cherche à voler des infos sur un vaccin

À lire également : Huawei vs USA – c’est reparti pour un an de sanctions !

Dans ce clip, la voix du locataire de la Maison Blanche est superposée sur un montage de photos et de vidéos des manifestations et des violences qui ont eu lieu après le meurtre de George Floyd. Le président qualifie cet événement de « grave tragédie » et précise « qu’elle n’aurait jamais dû se produire ». Au bout d’une minute, le naturel revient au galop et Donald Trump commence à vociférer contre les « antifas » et les autres « groupes d’extrême gauche » qui « terrorisent les innocents ».

Malgré ses propos tout sauf apaisants, la vidéo a été retirée pour une tout autre raison. « Nous réagissons à une plainte concernant les droits d’auteurs qui nous a été adressée par l’un des ayants droit ou par l’un de ses représentants », expose un porte-parole de Twitter. Sans surprise, la Maison Blanche crie à la censure et invite ses partisans à regarder cette vidéo « édifiante et unificatrice » sur YouTube, où elle est toujours disponible.

Source : Le Figaro


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez