• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Twitter veut marquer les fakes news en surlignant les tweets en orange !

Twitter veut marquer les fakes news en surlignant les tweets en orange !

Crédits : Pixabay

Twitter continue d’innover dans la guerre contre la désinformation et les fakes news. Le réseau social teste actuellement un système de marquage, à l’aide d’encadrés orange.

Twitter poursuit sa lutte contre la désinformation et les fakes news. La chaîne américaine NBC a découvert que le réseau social testait actuellement de nouvelles méthodes pour mettre en évidence les fausses informations. En effet, ce système inédit permet à une communauté de vérificateurs validés par Twitter (journalistes, spécialistes, professeurs ou autres) de marquer les tweets qui comportent et colportent de fausses informations.

Si c’est le cas, le tweet incriminé est surligné d’un encadré orange plutôt voyant, précédé de la mention « Harmfully misleading », traduisez « défavorablement trompeur ». Pour l’heure, cette communauté de vérificateurs ne s’attardent uniquement que sur les publications des personnalités politiques et publiques, ce qui représente déjà une quantité de travail non-négligeable.

Une fois un tweet marqué en orange, le système mis en place par Twitter insère à la suite d’autres tweets, qui viennent en contradiction des propos tenus dans le tweet « fakes news ». Le but est de permettre de démêler facilement et rapidement le vrai du faux et de rétablir la vérité.

À lire également : Facebook – les intox médicales les plus diffusées

Pour l’heure tout ceci est en phase de test. Twitter réfléchit encore à la manière de motiver et de récompenser la communauté des vérificateurs. Un système de points est envisagé. Ainsi, si le tweet d’un vérificateur est amplement partagé et validé par les utilisateurs, l’auteur pourra être récompensé. À l’inverse, si ce même tweet ne soulève qu’aucun soutien de la part des utilisateurs, alors la crédibilité du vérificateur sera remise en question.

Il serait donc possible de se renseigner sur la fiabilité d’un vérificateur grâce au nombre de points qu’il accumule. Un badge officiel pourrait également être attribué aux meilleurs vérificateurs. Dans tous les cas, tout cela reste au stade de l’expérimentation comme le précise le réseau social : « nous explorons un certain nombre de façons de lutter contre la désinformation et de fournir plus de contexte autour des tweets sur Twitter ». 

Source : Les Numériques & The Independent

Crédits : NBC

Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez