Twitter : le Nigéria en guerre contre les USA ?

Alors qu’il s’agit à la base d’une blague qui a commencé dans un kebab de Bobigny, un pirate français a bien failli déclencher une guerre entre le Nigéria et les États-Unis…

Tout a commencé le 16 janvier dernier quand un hacker français répondant au pseudo de Kira (comme le personnage du manga Death Note) a piraté le compte Tweeter de l’UDP, un parti politique nigérian assez modeste, mais disposant de la fameuse « certification ». Cette petite icône est censée prouver que le compte est bien authentique et qu’il ne s’agit ni d’un « fake » ni d’une parodie. Or notre Kira a changé le nom du propriétaire pour en faire un faux compte « certifié » du président Nigérian Muhammadu Buhari. Il est déjà intéressant de noter que Twitter permet le changement de nom sur un compte certifié (mais pas l’identifiant qui est resté @UDPNigeria).

Au lieu de faire des tweets à base de « prout » (c’est rigolo les prouts), notre hacker du 93 a préféré déclarer la guerre aux USA : « Moi, Muhammadu Buhari, déclare la guerre aux États-Unis et promets de détruire les civils adhérant à la politique de Donald Trump ». Non seulement le tweet est écrit dans un très bon anglais, mais la pastille « certifiée » a immédiatement mis le feu aux poudres avec des retweets en pagaille. Le pirate a supprimé son œuvre, mais le mal était déjà fait. Victime du dommage collatéral, les comptes Twitter de l’UDP et du gouvernement nigérian ont été suspendus tout comme celui du hacker. Pour faire durer la blague, la page Wikipédia du Nigéria a été modifiée et selon le site Conflits, tout a été orchestré depuis un kebab de Bobigny. Heureusement cette guerre n’aura pas fait de victimes : avec Trump aux commandes, cela aurait presque pu tourner au carnage.

tweet nigeria
Voici le tweet d’origine de Kira. Pas très sympa de se moquer de 203 millions de nigérians..