• Rechercher
Accueil ► News ► Decryptage ► Twitter : Jeff Bezos, Bill Gates, Elon Musk… tous ces comptes mènent à une arnaque !

Twitter : Jeff Bezos, Bill Gates, Elon Musk… tous ces comptes mènent à une arnaque !

Crédits : Pixabay

Les comptes Twitter officiels de ces personnalités publiques ont été piratés et menaient tous vers une escroquerie aux Bitcoins. Le réseau social mène actuellement une enquête pour tenter de déterminer comment ces comptes ont pu être détournés.

Comme quoi, on peut être riche à milliards comme Jeff Bezos, Bill Gates ou Elon Musk ou bien être le précédent président des États-Unis d’Amérique comme Barack Obama, on n’est jamais vraiment à l’abri d’un piratage. En effet, les comptes Twitter officiels de ces personnalités ont été piratés et détournés par un arnaqueur.

De Barack Obama en passant par Bill Gates

Tous les Bitcoins envoyés à mon adresse ci-dessous vous seront renvoyés doublés. Si vous envoyez 1000 $, je vous renvoie 2000 $”, pouvait-on lire sur la grande majorité des comptes concernés. Les pirates à l’œuvre derrière cette opération ont ciblé de nombreuses personnalités publiques et politiques comme Warren Buffet, le patron d’Amazon Jeff Bezos, le fondateur de Microsoft Bill Gates, le politique Michael Bloomberg ou encore l’un des prétendants à la Maison Blanche Joe Biden.

Les comptes de plusieurs artistes comme Kanye West ou Wiz Khalifa ont également été détournés. Même son de cloche pour certains comptes appartenant à des entreprises, comme celui d’Uber ou d’Apple. Les comptes des sites spécialisés dans les cryptomonnaies CoinDesk, Coinbase et Binance ont logiquement été ciblés par cette attaque.

Si l’arnaque ne fait pourtant pas dans la finesse, plusieurs internautes sont malheureusement tombés dans le panneau. En effet, les opérateurs ont réussi à engranger pas moins de 120 000 dollars grâce aux différents dons effectués par les internautes. Le réseau social est rapidement intervenu et a supprimé les fameux tweets.

À lire également : Démantèlement d’Encrochat – un réseau de criminels avec des smartphones modifiés

La piste interne est privilégiée

Les propriétaires des comptes concernés ont été avertis et leur accès a été temporairement bloqué aux utilisateurs, le temps de laisser les équipes techniques intervenir. D’après le réseau social, Twitter a été victime “d’une coordonnée d’ingénierie sociale coordonnée par des gens qui ont réussi à cibler avec succès certains de nos employés ayant accès aux systèmes et outils internes”. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, Twitter privilégie la collaboration d’un employé en interne, qui aurait aidé les pirates à accéder aux outils de gestion de l’entreprise. Grâce à cette autorisation, les hackers ont pu modifier les adresses mail liées aux comptes, pour obtenir l’accès à ces derniers.

Cette affaire n’est pas sans rappeler une attaque par ransomware, relayée par nos confrères du site Zones Pirates. Via une arnaque sur YouTube, des pirates s’étaient fait passer pour Elon Musk et avaient récupéré 150 000 € en Bitcoins.

Source : Clubic

Cerberus sur le Play Store : le retour du virus « braqueur »


Auteur
Kevin Dachez

À la rédaction, Kevin s'occupe des News. Il est tellement bon le bougre qu'on a essayé de nous le voler plusieurs fois. Bon, à chaque enlèvement on nous le ramène. Il faut dire que, malgré ses qualités, Kevin est adepte des dégradés sous Photoshop qui sentent bon la crise d'épilepsie et la rupture d'anévrisme...

Tous les articles
Auteur Kevin Dachez