Twitter bientôt payant via un système d’abonnement ?

Une offre d’emploi diffusé par le réseau social laisse entendre que Twitter va bientôt mettre en place un système d’abonnement payant.

Comme dit l’adage, « quand c’est gratuit, c’est toi le produit ». Seulement, ce proverbe pourrait ne plus s’appliquer à Twitter très prochainement. En effet, Mark Di Stefano, journaliste pour le site The Information, a découvert une offre d’emploi postée récemment par le réseau social.

Plutôt mystérieuse, cette annonce évoque un nom de code Gryphon, et concerne le développement d’une plateforme soumise à un système d’abonnement payant. Si l’oiseau bleu n’est pas explicitement cité, il y a des possibilités pour que cet appel à candidatures aboutisse sur un Twitter payant. 

À défaut d’avoir des certitudes, nous pouvons émettre quelques hypothèses, en regardant par exemple ce que fait la concurrence. Twitter pourrait par exemple opter pour un abonnement à quelques dollars par mois pour supprimer les publicités et offrir d’autres avantages, à l’instar ce que proposent Twitch Prime et YouTube Premium.

À lire également : TikTok bientôt banni aux États-Unis ?

Vers du financement participatif sur Twitter ?

Autre possibilité, Twitter pourrait s’ouvrir au financement participatif et au mécéna en adoptant un modèle proche de Patreon. Concrètement, les utilisateurs pourraient soutenir financièrement les comptes qu’ils suivent, via des dons ponctuels ou réguliers. Ainsi, ces vidéastes, artistes, graphistes, développeurs, leakers qui utilisent chaque jour Twitter pour diffuser leur travail pourront également en tirer des bénéfices supplémentaires. Directement de la part des followers. 

Quoi qu’il en soit, il faudra attendre une officialisation de la part de Twitter pour en avoir le cœur net. Il est tout à fait possible que cette annonce ne concerne pas l’oiseau bleu, qui envisage peut-être de créer un nouveau réseau social, ou un service inédit qui sait. Du côté de WhatsApp, Facebook n’a jamais renié l’idée d’intégrer des publicités sur son application de messagerie instantanée.

L’entreprise de Mark Zuckerberg veut monétiser à tout prix WhatsApp, qui aujourd’hui est utilisé par deux milliards de personnes dans le monde. La manne financière potentielle est évidemment importante, et Facebook réfléchit toujours à l’intégration de publicités personnalisées, notamment en recoupant les numéros de téléphone avec les profils Facebook.

Source : Journal du Geek

https://www.android-mt.com/news/tinder-fini-les-faux-comptes-lapplication-lance-enfin-la-verification-des-profils/103384/