Decryptage News

Twitch : 2200 personnes ont regardé en direct l’attentat de Halle en Allemagne

Twitch Attentat Halle
Le tueur diffusait en direct son assaut contre des civils. Une vidéo de plus de 35 minutes regardée par plus de 2000 personnes sur Twitch...

Mercredi dernier, l’Allemagne était à nouvelle fois victime du terrorisme, dans la petite ville de Halle située à quelques encablures de Berlin. Le terroriste a visé depuis l’arrière de sa voiture des civils qui sortaient d’une synagogue. Deux personnes ont malheureusement perdu la vie, comme le précise la police allemande.

Vous avez probablement vu quelques extraits de l’attaque sur les chaînes d’info. Un individu masqué sort de son véhicule, et commence à tirer droit devant lui, en choisissant méticuleusement ses cibles. De très courts extraits qui ont servi à illustrer l’horreur de cet homme et de cet acte. Pourtant ce n’était pas les seules images disponibles… Sur Twitch, l’assaillant diffusait en direct son assaut. Une vidéo terrible longue de 35 minutes, suivie par près de 2200 personnes.

Twitch dépassé par les événements ?

« Nous sommes choqués et attristés par la tragédie qui a touché l’Allemagne aujourd’hui, et nos profondes condoléances vont à ceux qui sont affectés », déclarait l’un des portes-parole de la plateforme. « Twitch a une politique de tolérance zéro envers les actes haineux, et n’importe quel acte de violence est extrêmement pris au sérieux. Nous travaillons actuellement en urgence pour retirer ce contenu et suspendre de manière permanente tout compte surpris en train de poster ou de reposter du contenu à propos de cet acte abominable », conclut-il.

D’accord, Twitch s’est excusé. Mais comment est-il possible qu’une vidéo de la sorte n’ait pas été repérée plus vite ? La plateforme a pris exactement 30 minutes pour retirer le clip. Entre sa parution et sa suppression, plus de 2200 personnes étaient connectées au live. On pouvait y voir le tueur se garer près de la synagogue et tirer sur une femme avant de tenter d’entrer dans le lieu de culte. Sans succès. C’est à ce moment qu’il abat une autre personne avant de reprendre le volant, direction un kebab.

Amplifier la portée des actes terroristes via les réseaux sociaux

Internet étant ce qu’il est, la vidéo a très vite été republiée sur Telegram par une dizaine de comptes appartenant à des suprémacistes blancs…

Et nous voilà face au véritable problème de ces plateformes de streaming. Les terroristes et autres tarés qu’abritent ce monde se servent d’elles pour diffuser leurs horreurs, et pour amplifier leur portée, leur « symbolisme ». Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Souvenez-vous en mars dernier, la tuerie perpétrée dans une mosquée en Nouvelle-Zélande avait été diffusée en direct par son auteur sur Facebook.

Ce détournement systématique de ces plateformes par ces fous furieux doit être endigué au plus vite. Nos enfants se servent de Twitch pour regarder des parties de Fortnite, pas des attentats meurtriers.

Source : CNBC News