Tutanota bloqué : la neutralité du Net en danger !

Vous le savez, nous mettons le plus souvent possible des sociétés qui fournissent des services respectueux de la vie privée. C’est le cas de Tutanota, un Webmail chiffré de bout en bout basé en Allemagne. Or depuis fin janvier, le FAI américain AT&T bloque les connexions vers Tutanota. Un problème pour les utilisateurs qui ne peuvent plus accéder à leurs e-mails, mais aussi une potentielle menace pour la neutralité du Net…

Tutanota est un Webmail chiffré qui propose énormément de fonctionnalités, y compris dans sa version gratuite. Nous avons parlé de la nouvelle version mobile l’année dernière et nous avions aussi interviewé le cofondateur Mathias Pfau en 2018.

Depuis le 25 janvier 2020, les clients de AT&T (un des plus gros fournisseurs d’accès Internet américain) se plaignent de difficultés de connexion à Tutanota dans sa version mobile. Une panne similaire s’est produite en mars 2018 lorsqu’un autre FAI, Comcast, a temporairement bloqué l’accès à Tutanota en raison d’un souci technique. À l’époque, un employé du FAI a réglé le problème en une journée…

Un blocage régional qui soulève des interrogations…

Or avec AT&T, les choses sont un peu plus lentes. Personne ne sait s’il s’agit d’un problème technique, ou d’une volonté de bloquer le service aux USA. Pourquoi bloquer Tutanota ? Il faut dire qu’il s’agit d’un service chiffré qui utilise une méthode bout en bout (end-to-end dans la langue de Stevie Wonder). En bref, personne ne peut déchiffrer le contenu des messages, mais ces derniers peuvent être bloqués : il est en effet simple d’analyser les paquets et de voir qu’ils sont chiffrés ou pas. S’agit-il d’un acte délibéré du FAI ou d’un processus qui bloquerait automatiquement les chiffrements considérés comme « louches » ?On ne peut pas le savoir puisque malgré les relances de Tutanota auprès de AT&T, cela fait 3 semaines que les problèmes persistent.

Ce nouvel incident souligne l’intérêt d’une véritable neutralité du Net. Selon Matthias Pfau : « Internet en tant que marché libre et ouvert est idéal pour l’information, l’innovation et la concurrence. C’est pourquoi Internet doit être traité comme un service public, tout comme l’électricité ou l’eau. À notre époque numérique moderne, l’accès à Internet – et tout son contenu à la vitesse la plus rapide possible est devenu une nécessité fondamentale pour nous tous. Par conséquent, aucun FAI ne devrait avoir le droit de bloquer ou de limiter l’accès à un site Web. Nous espérons qu’AT&T lèvera bientôt ce blocage régional. »

Edit du 16/02/2020 :
Devant la levée de bouclier médiatique, AT&T a rétabli la connexion avec Tutanota. Les utilisateurs américains peuvent à nouveau utiliser le service sans passer par un VPN.

Edit du 17/02/2020 :
Tutanota est dorénavant aussi bloqué en Fédération de Russie depuis le 14 février 2020 au soir. Contrairement au problème avec AT&T, il s’agit d’une volonté délibérée puisque cela fait suite au blocage d’autres services de messagerie chiffrées dans ce pays (comme ProtonMail par exemple). Ce blocage a été vérifié par l’explorateur OONI, un outil utilisé pour démontrer la censure en ligne. Rappelons que Tutanota propose un canal de communication sécurisé et confidentiel aux citoyens, mais aussi aux journalistes et aux militants. Et bien sûr, les communications chiffrées sont une épine dans le pied des gouvernements autoritaires comme la Russie qui peut alors difficilement surveiller ses citoyens. Notons que Tutanota est aussi bloqué en Égypte depuis octobre 2019. Il par contre possible d’accéder au service en utilisant un VPN ou le navigateur Tor.