Trop chers, trop moches… Pourquoi vous n’aimez pas les smartphones « gaming » ?

Le marché du gaming sur smartphone est en pleine expansion. Pour autant, cette niche n’est pas encore très développée en France. Les smartphones de gaming ont pourtant tout pour plaire : des performances élevées, des écrans larges et une excellente ergonomie. Alors pourquoi les smartphones de gaming ne percent-ils pas en France ?

Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, les smartphones de gaming sont souvent très onéreux. En effet, ils intègrent des composants haut de gamme qui leur permettent d’offrir une expérience de jeu optimale : écran avec un haut taux de rafraichissement en affichage et au niveau du temps de réponse tactile, plus d’antennes WiFi pour éviter les lags, système de refroidissement, batterie de forte capacité pour de longues sessions de jeu, charge rapide pour repartir tout de suite au combat, et c’est sans compter le SoC Premium et la quantité de RAM rapide qui va avec.

smartphone gaming
Black Shark est une compagnie détenue majoritairement par Xiaomi et qui s’est spécialisée dans les smartphones pour gamers. C’est la seule de ce type sur le marché européen…

Des différences culturelles…

Or, les gamers français sont souvent réticents à dépenser autant d’argent pour un smartphone. De plus, les smartphones de gaming asiatiques sont plus nombreux sur le marché asiatique et cette concurrence a tendance à faire baisser les prix. En France, à part Asus avec ses ROG Phone ou Black Shark, les modèles ne sont pas légion. En Asie par contre, on compte en plus Vivo, Realme, Infinix, Lenovo, Nubia… En outre, les smartphones de gaming asiatiques sont généralement mieux adaptés aux jeux mobiles. En effet, les éditeurs de jeux mobiles ont souvent tendance à privilégier les plateformes asiatiques, notamment en ce qui concerne le lancement des nouveaux titres. Enfin, il faut aussi mentionner le fait que les gamers français sont moins nombreux que leurs homologues asiatiques.

En effet, la culture du gaming de compétition est beaucoup plus ancrée en Asie qu’en France et les gamers asiatiques ont souvent un niveau de jeu beaucoup plus élevé. Il y a aussi l’esthétique : même si certaines marques comme Asus tentent de jouer les passe-partout avec le moins de marques distinctives possible (LED fluo, logo bariolé, etc.), un gamer adulte aura un peu de mal à assumer un téléphone orienté « jeu » au travail, en réunion ou lors d’un rendez-vous galant d’autant que pour jouer, un OnePlus ou un Samsung haut de gamme sont largement assez puissants.

La marque taïwanaise Asus propose chaque année un ZenFone pour le grand public et un « ROG Phone » pour les gamers. Son ROG Phone 5 est toujours la référence en 2022… Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de le transformer en planche à voile…

Les lignes commencent à bouger…

Ainsi, il est clair que les smartphones de gaming ont encore du chemin à faire avant de conquérir le marché français. Toutefois, il ne faut pas désespérer, car les choses pourraient bien changer dans les années à venir. En effet, les prix des smartphones de gaming tendent à baisser et les éditeurs de jeux mobiles commencent peu à peu à s’intéresser au marché français. Il y a donc de bonnes raisons d’espérer que les smartphones de gaming finissent par percer en France d’autant que les constructeurs « low cost » s’y intéressent aussi. C’est le cas de POCO qui a sorti cette année un modèle pour gamers avec des gâchettes rétractables. Le pari est risqué, mais avec un prix de « seulement » 520 €, ce POCO F4 GT a de quoi séduire avec sa charge 120 W, son écran AMOLED 120 Hz et son SoC Qualcomm haut de gamme…

Sur la tranche du POCO F4 GT on va trouver des gâchettes rétractables spécialement conçues pour le jeu.

Laisser un commentaire